En direct

La rénovation énergétique, toujours d’actualité pour le gouvernement même si les annonces se font attendre
Philippe Martin, ministre de l'Ecologie, le 11 septembre 2013 lors de sa première conférence de presse - © © FV

La rénovation énergétique, toujours d’actualité pour le gouvernement même si les annonces se font attendre

Frédérique Vergne |  le 11/09/2013  |  BâtimentEnvironnementEtatPerformance énergétiqueSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Bâtiment
Environnement
Etat
Performance énergétique
Santé
Technique
Valider

Le ministre de l'Ecologie Philippe Martin a reconnu, mercredi 11 septembre, que depuis la conférence environnementale de 2012,  là-même où le président de la République avait fixé des objectifs ambitieux concernant la rénovation énergétique des logements, « peu de choses s’étaient passées ». Des annonces devraient être faites dans quelques semaines avec Cécile Duflot, chef de file de ce « grand chantier ».

A quelques jours de la deuxième conférence environnementale (les 20 et 21 septembre au Palais d’Iéna), Philippe Martin, ministre de l’Ecologie depuis deux mois et demi, a tenu sa première conférence de presse. L’occasion de dresser un bilan sur la feuille de route issue de la première conférence environnementale et présenter la seconde édition qui se tiendra dans quelques jours.

Philippe Martin a notamment rappelé que parmi les 84 mesures de la feuille de route établie à la suite de la conférence environnementale de septembre 2012, 24 avaient été réalisées et 39 étaient engagées selon le calendrier fixé. Parmi les avancées significatives : la tenue de novembre 2012 à juillet 2013 du débat  national sur la transition énergétique qui, a indiqué le ministre, « débouchera  sur un projet de loi que je présenterai en printemps 2014", en précisant que la loi serait "au mieux votée avant la fin 2014" (NDLR : le projet de loi était attendu cet automne).  
Sur un autre des chantiers emblématiques : la rénovation thermique des logements, sujet sur lequel avait insisté le président de la République lors de la première conférence environnementale en la qualifiant de « l’une des grandes priorités du quinquennat », force est de constater qu’un an après, peu d’engagements ont été pris. « Peu de choses se sont passées cette année », reconnaît le ministre de l’Ecologie qui avait promis des annonces pour le 5 septembre depuis repoussées (voir notre article).

Quelles seront ces annonces ? «Nous préciserons dans les semaines prochaines les mesures que nous entendons prendre avec Cécile Duflot, lors d’un déplacement commun», répond Philippe Martin à cette question du Moniteur, indiquant qu’il ne veut pas en dévoiler plus, la ministre du Logement étant chef de file de ce grand chantier, mais précisant quand même que  «Nous allons passer à la vitesse supérieure car la rénovation thermique est un formidable chantier pour les entreprises qui doivent disposer de visibilité pour s’engager sur ce marché ».

« Je ne veux pas être le seul ministre de l’Ecologie, mais que tous les ministres le soient un peu »

Quant à la deuxième conférence environnementale, rendez-vous désormais annuel, qui se tiendra les 20 et 21 septembre au Palais d’Iéna, elle s’articulera autour de cinq tables rondes :
- l’économie circulaire pour expliquer en quoi il est urgent de passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire, en présence d’Arnaud Montebourg (Redressement productif), Philippe Martin (Ecologie), Benoît Hamon (Consommation) ;
- les emplois et la transition écologique, table-ronde dans laquelle seront abordés la rénovation thermique et les transports, avec Cécile Duflot (Logement), Michel Sapin (Travail) et Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur et recherche) ;
- la politique de l’eau avec Stéphane Le Foll (Agriculture) et Pascal Canfin (Développement) ;
- la biodiversité marine, mer et océans avec Victorin Lurel (Outre-mer) et Frédéric Cuvillier (Transports, mer et pêche) ;
- l’éducation à l’environnement et au développement durable avec Vincent Peillon (Education nationale), Valérie Fourneyron (Sports, jeunesse), George Pau-Langevin (Réussite éducative).

François Hollande ouvrira la conférence, Jean-Marc Ayrault la clôturera et pas moins de 14 ministres y participeront ; une présence forte du gouvernement qui reflète la pensée de Philippe Martin : « Je ne veux pas être le seul ministre de l’Ecologie, mais que tous les ministres le soient un peu ».

Pour conclure et alors que mercredi 11 septembre étaient présentées les orientations du projet de loi de finances 2014 à Bercy, le ministre de l’Ecologie a précisé : « Les moyens financiers qui m’ont été accordés sont de nature à me faire agir à haut niveau, qu’il s’agisse du budget 2014 de l’Ademe qui reste au même niveau que celui de 2013, ou encore des crédits consacrés à la sûreté nucléaire ».

Commentaires

La rénovation énergétique, toujours d’actualité pour le gouvernement même si les annonces se font attendre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur