Aides à la rénovation énergétique : top départ pour les bailleurs sociaux
- © Gwenaelle.R - stock.adobe.com

Aides à la rénovation énergétique : top départ pour les bailleurs sociaux

Marie-Noëlle Frison |  le 20/01/2021  |  LogementLogement socialRénovation énergétique Plan de relanceFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Logement social
Rénovation énergétique
Plan de relance
France
Valider

Les bailleurs sociaux qui ont des projets de rénovation énergétique ont jusqu'au 1er juin 2021 pour déposer leurs demandes de subvention auprès des services concernés. Dans le cadre du plan France Relance, présenté le 3 septembre dernier, une enveloppe de 500 M€ leur a été allouée pour financer ce type de travaux.

Le plan de relance commence à se concrétiser dans le logement social.

Les organismes HLM engageant des travaux de rénovation énergétique en 2021 et 2022 sont invités par le ministère de la Transition écologique à déposer leurs demandes de subvention auprès des services instructeurs des directions départementales des territoires (et de la mer), des unités départementales de la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Hébergement et du Logement (DRIHL) ou des collectivités délégataires des aides à la pierre dès à présent et jusqu’au 1er juin 2021.

Le cahier des charges précisant l’ensemble des critères minimaux d’éligibilité à cette aide est disponible sur le site du Ministère.

11 000 euros de subvention par logement en moyenne

L’ensemble des organismes de logement social peut bénéficier de cette aide qui pourra être octroyée en 2021 pour toute opération avec un ordre de service de commencement d’exécution des travaux signé avant le 31 décembre. Le niveau moyen de subvention pour ces opérations de restructuration ou réhabilitation couplée à une rénovation énergétique est fixé à 11 000 € par logement et pourra être modulé selon la nature des opérations dans la limite de 20 000 €.

Rappelons que dans le cadre du plan France Relance présenté le 3 septembre dernier, une enveloppe de 500 M € (sur 100 milliards d’euros au total) avait été allouée aux bailleurs sociaux.

Sur ces 500 M€, 445 M€ seront consacrés à des opérations de restructuration ou réhabilitation lourde ; 15 M€ seront fléchés vers le parc social dans les territoires d’Outre-Mer et 40 M€ seront alloués à un appel à projets dédié à des opérations exemplaires et innovantes de rénovation énergétique.

Massiréno, un appel à projets dédié aux opérations innovantes

Baptisé Massiréno, cet appel à projets a vocation à favoriser l’émergence de solutions techniques industrielles et massifiées. Tous les organismes de logement social peuvent présenter un dossier de candidature dans le cadre de cet appel à projets, dont la date de clôture est fixée au 28 février 2021.

Les projets présentés devront également cibler prioritairement les passoires thermiques (étiquettes énergétiques du DPE E, F et G). L’ordre de service de commencement des travaux devra intervenir avant le 31 décembre 2021.

Compte-tenu des exigences fixées, le niveau moyen de subvention pour ces opérations est envisagé à hauteur de 30% du prix de revient hors taxes de l’opération, dans la limite de 20 000 € par logement.

Les candidatures devront être directement adressées à la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages, selon les modalités précisées dans le cahier des charges de l’appel à projets, publié sur le site du Ministère de la transition écologique.

Commentaires

Aides à la rénovation énergétique : top départ pour les bailleurs sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil