En direct

La rénovation des cités minières au cœur du classement Unesco

alix de vogüé |  le 06/07/2012  |  France entièreNordCollectivités localesBâtimentPatrimoine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Nord
Collectivités locales
Bâtiment
Patrimoine
Logement social
Puy-de-Dôme
Immobilier
Logement
Technique
Valider
Nord-Pas-de-Calais -

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais vient d’être inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Au cœur du dossier, les cités minières construites autour des puits et les 24 000 logements sociaux qui devront combiner performances thermiques et valorisations patrimoniales.

Les 3 943 hectares du Nord-Pas-de-Calais inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco dans la catégorie « paysage culturel évolutif vivant », comptent de grands sites miniers, des chevalements, terrils, gares, équipements sportifs ou culturels et surtout 124 cités confrontées au formidable défi de leur rénovation thermique.

L’agence SIA Habitat (qui gère 3 500 logements énergivores dans le périmètre Unesco) a lancé la première opération très performante sur le plan thermique. Elle a confié à Norpac un marché de 16 millions d’euros pour transformer les 174 logements de la « remarquable » (au sens de l’Unesco) cité de La Solitude à Vieux-Condé.

Isolation par l’extérieur prohibée

L’opération, lancée à l’automne 2011, exige un investissement de 85 000 à 90 000 euros par logement pour diviser par trois ou quatre leur consommation (BBC Rénovation) sans isolation par l’extérieur, bien sûr, pour protéger les façades. Le Feder apporte 7 500 euros par logement. Ceux-ci sont entièrement curés. La rénovation intègre le remplacement des couvertures et des menuiseries (intérieures et extérieures), une isolation par l’intérieur, l’installation de nouvelles chaudières gaz à condensation et d’une VMC hygroréglable B. Les façades sont traitées en douceur par hydrogommage puis hydrofugation. Les annexes sont isolées par l’extérieur et dotées de façades en plaques de Natura Eternit.
Autre réhabilitation thermique d’envergure sur le patrimoine classé : SIA investit 40 millions d’euros sur 543 logements de la cité des Provinces. L’objectif thermique est le même (104 kWh/m 2 .an), le Feder étant sollicité à hauteur de 10 000 euros par logement. L’investissement unitaire (67 000 euros) est moins important car les toitures sont en bon état et les façades moins abîmées.
Ce projet s’inscrit dans le schéma directeur d’Euralens, le grand projet d’aménagement qui accompagne l’arrivée du Louvre. La Ville de Lens aura la maîtrise d’ouvrage des travaux sur les espaces publics de cette cité qui s’étend sur 40 ha. La rénovation des cités minières ne se réduit pas aux réhabilitations thermiques. La Mission bassin minier, qui a porté la candidature, a insisté sur la valorisation des espaces publics. Des groupements de commandes associent les Villes et le principal bailleur, Soginorpa, dans cinq cités pilotes (sur la vingtaine qui conjugue intérêt patrimonial, qualité urbaine et forts enjeux de mutation).

Interventions paysagères

Le premier paysagiste, Savart Paysage, a été retenu pour les 5 millions de travaux de restructuration urbaine et paysagère des cités Lemay et Sainte-Marie à Pecquencourt. Les cités des Electriciens (Bruay-la-Buissière), Taffin (Vieux-Condé), Thiers ancienne (Bruay-sur-l’Escaut) et Bruno (Dourges) vont suivre. A l’automne, la Mission bassin minier va animer un comité de pilotage pour dégager une méthode, avec l’élaboration de cahiers de prescription selon le type de cités. L’enjeu ? Rester dans les coûts du logement social en changeant de pratique pour améliorer les prestations. Mais une ingénierie financière ad hoc sera indispensable. La Soginorpa identifie les surcoûts et les moyens de les financer. Ainsi, sur la Cité Bruno à Dourges, le bailleur a obtenu le feu vert de la Fondation du patrimoine pour les façades, les haies et les clôtures.
Des opérations tests nourriront la préparation du futur contrat de projet : « Tout le monde est dans les starting-blocks », commente un acteur.

PHOTO - 655372.BR.jpg
PHOTO - 655372.BR.jpg - © SIA Habitat

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur