En direct

« La région souhaite maintenir un volet routier du contrat de plan »

Propos recueillis par Laurent Miguet |  le 10/01/2014  |  Collectivités localesAménagementFrance entièreHaut-RhinEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Aménagement
France entière
Haut-Rhin
Europe
Bas-Rhin
Architecture
Valider
Alsace -

Le 7 décembre dernier, 250 manifestants mobilisés par la Fédération régionale des TP pour débloquer les chantiers ont convergé sur le site du futur contournement de Chatenois, au centre de l’Alsace. Les délégations des deux départements étaient parties de deux autres lieux symboliques d’opérations en projet.

Quelles traces la manifestation du 7 décembre laisse-t-elle ?

Trois panneaux rappellent les opérations souhaitées par les Alsaciens, selon le sondage réalisé en mars dernier par la FNTP, dans le cadre de sa campagne «On n’arrête pas le futur» : le grand contournement ouest de Strasbourg, la déviation de Chatenois et la desserte ferroviaire de l’Euro-Airport Bâle-Mulhouse. Nous espérons une prise de conscience. Souvenez-vous du plan de relance de 2009, avec l’élargissement de l’A36 à Mulhouse et la rocade sud à Strasbourg : rien ne s’est passé. Le programme de modernisation des itinéraires routiers n’a pas non plus tenu ses promesses, et l’Alsace ne profite pas des retombées du rallongement des concessions autoroutières.

Avez-vous quand même trouvé des raisons d’espérer, dans les messages des élus régionaux et départementaux ?

L’Alsace fait partie des régions qui souhaitent maintenir un volet routier du contrat de plan, avec une enveloppe de 250 millions d’euros. L’autre bonne nouvelle est venue des deux départements, qui entendent préserver leur rôle de levier des investissements communaux. Nous serons très vigilants en 2014, afin d’éviter que des effets d’annonce restent sans suite.

Plaidez-vous toujours pour une expérimentation alsacienne de l’écotaxe ?

Je propose de revenir à l’idée initiale d’un test régional de six mois, qui peut apporter un élément de réponse à notre inquiétude principale, c’est-à-dire le manque de moyens des collectivités. La question des répercussions sur la facture transport avait abouti à un accord. Nous sommes prêts à entrer dans un nouveau tour de table, et favorables à l’application de l’écotaxe au-delà d’un seuil de 12 t, comme en Allemagne.

PHOTO - 768636.BR.jpg
PHOTO - 768636.BR.jpg - © FNTP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur