Aménagement

La région Poitou Charentes prête à lacher le Futuroscope

Ségolène Royal, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes serait prête à vendre les parts que la région possède dans le parc du Futuroscope, près de Poitiers (Vienne). Après un bref passage dans le secteur privé (groupe Amaury), le parc est revenu dans le giron de son premier propriétaire, le conseil général de la Vienne. La région possède autour de 20 % du capital de la société d’exploitation. Cette décision, qui s’inscrit dans le cadre de la politique d’économies voulue par Ségolène Royal, repose sur l’amélioration de la situation du Futuroscope. Ce dernier affiche une progression de plus 15 % de fréquentation entre 2003 et 2004. Un résultat qui  » pourrait intéresser d’autres investisseurs « .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X