En direct

La réforme Licence-Mastère-Doctorat (LMD) ne passe pas chez les étudiants en architecture

Defawe Philippe |  le 10/06/2005  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Réalisations
Architecture
Formation BTP
France
Professionnels
Valider

L'école d'architecture de Paris-La Villette est en grève depuis mardi et des étudiants ont manifesté jeudi d'abord devant le centre Georges Pompidou. Ils contestent l'application de la réforme d'harmonisation européenne des diplômes en architecture.

"Ce mouvement existe depuis quelques mois et depuis mardi il s'est durci. Une majorité d'étudiants s'est prononcé pour la fermeture jusqu'à vendredi", a indiqué à l’AFP le directeur de l'école Jean-Pierre Le Dantec. Une centaine de ces étudiants ont manifesté jeudi d'abord devant le centre Georges Pompidou puis ont bloqué les caisses pendant quelques minutes avant que la direction ne fasse évacuer les lieux, a indiqué une porte-parole des étudiants. "Nous ne sommes pas opposés à l'harmonisation européenne prévue par la réforme Licence-Mastère-Doctorat (LMD) mais nous protestons contre l'obligation qui nous est faite de valider notre diplôme par un stage professionnel après la cinquième année d'étude uniquement dans un cabinet d'architecte de maître d'oeuvre", a expliqué à l'AFP Aurélie Lemaignen, étudiante de 21 ans en 4e année à l'école Paris-La Villette. "Il y a en France 18.000 étudiants en architecture qui devront donc tous passer par ce stage dans une agence qui construit et a donc accès à la commande alors qu'avec la concentration actuelle de la profession, très peu d'agences ont accès à cette commande", a-t-elle argumenté.

Dans la nouvelle organisation, ce stage en agence d'architecture, payé 30% du smic, remplacera le travail personnel effectué à l'école par les élèves en un ou deux ans pour conclure leurs études et donc noté par les enseignants. "Nous voulons que la formation de l'architecte reste universitaire et nous refusons l'intrusion de l'ordre des architectes dans notre formation", affirme Aurélie Lemaignen. La réforme est cependant déjà appliquée dans toutes les écoles à l'exception de Paris-La Villette qui est la plus grosse école d'architecture de France avec 2.500 étudiants). Ses étudiants demandent l'ouverture de discussions avec le ministre de la Culture dont dépend l'enseignement de l'architecture.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur