En direct

La qualité construction va parler franco-allemand
La ville-frontière Strasbourg dont le tramway traverse le Rhin depuis l’an dernier avait toute légitimité pour accueillir le premier colloque franco-allemand sur la qualité de construction. - © © Philippe Schalk

La qualité construction va parler franco-allemand

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 14/03/2018  |  RéglementationTechniqueBas-Rhin

Strasbourg accueillera, le 19 avril, la première rencontre binationale sur les enjeux d’assurance-construction, à l’initiative de l’Agence Qualité Construction.

La qualité de la construction se donne un rendez-vous franco-allemand, le 19 avril, prochain à Strasbourg. La ville-frontière accueillera, dans l’hémicycle du conseil régional Grand Est, le premier colloque binational sur cette thématique, en la rapportant aux bâtiments performants. L’initiative en revient à l’Agence Qualité Construction (AQC), co-organisatrice avec l’association transfrontalière Trion-climate, qui trouve ici une occasion d’accentuer son positionnement sur le bâtiment en complément de l’énergie, son centre d’intérêt habituel.

Il sera question, ce jour-là, de pathologies et, plus encore, d’assurance-construction. «Les deux systèmes français et allemand obéissent à des principes encore assez différents l’un de l’autre. Celui d’outre-Rhin se rapproche d’une garantie de parfait d’achèvement qui s’appliquerait sur une durée de cinq ans», décrit Bertrand Chauvet, délégué régional de l’AQC. L’obligation d’assurance, en Allemagne, ne s’impose qu’aux architectes et aux bureaux d’études techniques lorsque ceux-ci assurent la maîtrise d’œuvre du projet.

Retours d’expérience

«Le propos ne consistera pas à comparer avantages et inconvénients respectifs, mais à tirer parti des retours d’expérience des uns et des autres», ajoute Bertrand Chauvet.

Le programme accordera une part égale aux deux pays. Entamée par la présentation de données sur la sinistralité dans le bâtiment en France et en Allemagne, la rencontre se terminera par l’échange entre décideurs, représentant des Etats (Emmanuel Acchiardi, sous-directeur de la qualité et du développement dans la construction pour le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et une représentante du ministère fédéral de l’Environnement et de la construction), de la région Grand Est et du Land de Rhénanie-Palatinat. Auparavant, les praticiens (Ademe, l’architecte Manon Kern, Saretec, l’Institut für Bauforschung, homologue de l’AQC, les deux chambres des architectes et des ingénieurs du Bade-Wurtemberg) se seront penchés sur le couple sinistralité/performance énergétique, l’implication des artisans, les problèmes rencontrés par l’insuffisante isolation de toitures et les panneaux photovoltaïques ainsi que les «désordres de conception et mise en œuvre des pompes à chaleur en Allemagne». Même la «deutsche Qualität» peut avoir ses faiblesses...

Commentaires

La qualité construction va parler franco-allemand

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX