En direct

 « La prochaine étape est de produire en Europe », Olivier Gareil directeur Europe et Moyen-Orient de SageGlass
Olivier Gareil directeur Europe et Moyen-Orient de SageGlass - © SageGlass
Interview

« La prochaine étape est de produire en Europe », Olivier Gareil directeur Europe et Moyen-Orient de SageGlass

Propos recueillis par Adrien Pouthier |  le 22/09/2020  |  VerreVitrageSaint-GobainMonde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Verre
Vitrage
Saint-Gobain
Monde
Industrie
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Pour s'imposer dans les bâtiments performants de demain, le verre électrochrome de Saint-Gobain doit voir sa production passer un cap. Ce que lui permettrait l'implantation d'une usine en Europe.

SageGlass est un verre intelligent. En quoi cela consiste-t-il ?

Il s’agit d’un vitrage qui s’éclaircit ou s’assombrit en fonction de la météo, de manière intelligente et connectée aux autres fonctions du bâtiment. Une couche d’oxyde métallique est déposée sur du verre de 2mm feuilleté avec du verre plus épais et tout cela est assemblé en vitrage isolant. L’activation d’un signal électrique intermittent et de très faible intensité – on estime que la consommation pour 200 m2 de façade vitrée équivaut à la consommation d’une ampoule de 60 W - permet de changer la teinte du verre. Celui-ci se teinte quand il y a trop de lumière et/ou trop de chaleur et permet d’assurer avec cette occultation le confort visuel et « climatique » à l’intérieur du bâtiment, permettant des économies de climatisation et d’éclairage.

La teinte doit être adaptée à l’usage du bâtiment et de son exposition et on travaille avec le maître d’ouvrage pour optimiser le comportement du verre.

Par exemple, le verre se teinte en bleu. Le problème qu’il peut y avoir alors, c’est que la lumière qui filtre est bleue. Pour cela nous avons développé un nouveau produit baptisé Harmony. Le verre se teinte en dégradé, ce qui permet d’éliminer le problème. C’était au départ un prototype non industrialisé et c’est à la demande d’un client, le Millenium à Lausanne, que nous avons lancé sa production.

Le Millenium de Lausanne
Le Millenium de Lausanne - © SageGlass
Le Millenium de Lausanne est équipé de SageGlass Harmony

La gamme propose désormais trois types de vitrages à teinte variable, homogène sur l’ensemble de la surface (SageGlass), différenciée sur deux ou trois zones (SageGlass LightZone) ou en dégradé (SageGlass Harmony).

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« La prochaine étape est de produire en Europe », Olivier Gareil directeur Europe et Moyen-Orient de SageGlass

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil