En direct

« La Principauté se projette dans le futur »

Propos recueillis par Rémy Mario |  le 17/05/2013  |  Collectivités localesPrincipauté de Monaco

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Principauté de Monaco
Valider
MONACO -

Michel Roger, chef du gouvernement de la Principauté de Monaco évoque le lancement du projet d’urbanisation en mer dans la zone du Portier.

La Principauté s’engage dans une extension en mer, après avoir abandonné une telle opération en 2008. Pourquoi ?

Monaco, malgré les incertitudes économiques, se projette dans le futur et poursuit avec optimisme et ambition son développement. Nos fondamentaux économiques sont sains, l’équilibre budgétaire a été retrouvé et la poursuite du développement de la Principauté passe par la construction de 350 000 m² de surfaces en plus tous les dix ans. L’extension en mer, avec la reconstruction de l’hôpital Princesse-Grace, fait partie des deux grands projets d’aménagement de Monaco.

Quelles en sont les caractéristiques ?

Le site retenu, éloigné de la réserve naturelle du Larvotto, couvre une surface de 6 ha au droit de l’anse du Portier, avec des profondeurs d’environ 20 m, compatibles avec une opération de ce type. La technique de cette extension en mer - caissons immergés, ouvrages sur pieux, remblais -, est laissée à l’initiative des groupements, mais il est peu probable que le remblaiement classique soit utilisé compte tenu des exigences environnementales fixées : respect de l’environnement marin et des réserves proches, réalisation d’un écoquartier maritime exemplaire, etc. Au plan des surfaces, l’opération est limitée à 60 000 m², sous la forme de logements de très grand luxe de six à dix niveaux de hauteur, de commerces et de bureaux et d’un port de 30 à 40 anneaux. Le coût de réalisation des infrastructures de ce quartier est chiffré à un milliard d’euros TTC pris en charge par l’opérateur privé retenu qui recevra en contrepartie des droits à construire.

Comment va se dérouler la consultation ?

L’appel à candidatures sera clos le 23 juillet et dix candidats seront retenus. Trois ensuite seront sélectionnés puis, sur la base des propositions faites, un classement sera établi d’ici à la fin de l’année. Le premier de la liste sera invité à formuler une offre globale et un an de négociation est prévu pour conclure la convention globale. Cette extension en mer pourrait démarrer fin 2014 et s’étaler sur dix ans environ.

PHOTO - 724084.BR.jpg
PHOTO - 724084.BR.jpg - © C. Franch/Centre de Presse de Monaco

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur