En direct

La prévention, championne de la formation chez les artisans du BTP
- © © Phovoir

La prévention, championne de la formation chez les artisans du BTP

Caroline Gitton |  le 27/06/2018  |  Artisansprevention

La santé et la sécurité au travail arrivent en tête des formations suivies par les actifs de l’artisanat dans la construction en 2016, selon une étude. Elles concernent majoritairement la conduite d’engins, le travail en hauteur mais, aussi, le secourisme et l’électricité.

Les entreprises artisanales du BTP ont concentré, en 2016, la majeure partie de leurs efforts de formation sur la prévention  (49 %, contre 41 % en 2015). C’est le principal enseignement de la cinquième édition de l’Observatoire national des formations à la prévention suivies dans les entreprises artisanales du BTP.

Une étude menée par la Capeb, l’OPPBTP, la Chambre nationale de l'artisanat, des travaux publics et paysagistes (CNATP) et l’Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail (IRIS-ST). A la deuxième place du podium : les formations techniques (38 %), devant celles portant sur la gestion (13 %).



Une distorsion entre formations suivies et accidents du travail

 

Quelque 67 265 actifs ont ainsi été formés à la prévention en 2016. Sont principalement concernés, à ce titre, la conduite d’engins, le travail en hauteur, mais aussi le secourisme, qui progresse de 39 % par rapport à l’année précédente, et l’électricité.
L’observatoire fait toutefois apparaître une inadéquation entre les principaux facteurs de sinistralité dans l’artisanat du BTP et les thématiques choisies par les professionnels. En effet, alors que les manutentions manuelles et les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent respectivement les premières causes d’accidents du travail et de maladies professionnelles, seules 1 % des formations dispensées cette année-là concernaient les contraintes physiques.


 « Ce constat peut traduire une offre de formation insuffisante ou inadaptée aux besoins et réalités du terrain, ou une faible sensibilité des entreprises artisanales sur ces sujets »,  supposent les auteurs de l’étude, qui préconisent ainsi de poursuivre la sensibilisation des employeurs sur ce registre.



Les femmes sous-représentées chez les personnes formées


L’enquête pointe par ailleurs une disparité non négligeable entre salariés et chefs d’entreprise, qui privilégient les formations techniques. Seuls 16% de ces derniers ont en effet suivi une formation à la prévention en 2016. Contraintes règlementaires obligent, la logique inverse domine chez les salariés, qui sont ainsi 57 % à avoir suivi des sessions sur la santé et la sécurité.


Autre axe de progrès dégagé par l’observatoire : renforcer la place des femmes dans les rangs des stagiaires. Pas moins de 98% des personnes formées à la prévention appartiennent en effet à la gente masculine, alors que les femmes représentent 8% des actifs du BTP.
 

Commentaires

La prévention, championne de la formation chez les artisans du BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX