En direct

La pression monte dans les canalisations

C. R. |  le 27/07/2018  |  Collectivités locales

Grand Est -

Insuffisant, mais en progrès : l'investissement dans les réseaux d'eau potable des collectivités du Grand Est reçoit ce verdict de la première étude que leur ont consacré la cellule économique régionale de la construction et l'agence de l'eau Rhin-Meuse. Limité à 0,6 % de 2015 à 2017, le taux de renouvellement annuel des réseaux devrait grimper à 1,1 % jusqu'en 2020, ce qui correspond à 266 M€ de travaux sur trois ans.

Prise de conscience. Encore éloigné de l'optimum de 1,5 %, le pourcentage « témoigne toutefois d'une réelle prise de conscience des collectivités de la nécessité d'agir davantage pour éviter les pertes de rendement », commente Patrick Richard, délégué régional des Canalisateurs de France. Parmi les points problématiques soulevés, un service de l'eau sur six a une connaissance insuffisante de son réseau et 18 % affichent un rendement inférieur aux seuils réglementaires de conformité.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur