En direct

« La pratique du BIM ne peut s'improviser, elle doit passer par la contractualisation », Michel Klein, directeur des sinistres à la MAF
Pour Michel Klein, les différents acteurs doivent se lancer dans le BIM avec des objectifs et des ordres de mission clairs. - © © TOMOYA FUJIMOTO / MAF

« La pratique du BIM ne peut s'improviser, elle doit passer par la contractualisation », Michel Klein, directeur des sinistres à la MAF

Propos recueillis par Julie Nicolas |  le 25/10/2017  |  TechniqueCommunicationNumérique

Devant l’essor de la maquette numérique, la Mutuelle des architectes français assurances (MAF) vient de présenter des outils juridiques et des clauses à insérer dans les contrats de maîtrise d’œuvre dans le cadre d’une opération en BIM.

Pourquoi avoir mis au point ces outils ?

Michel Klein : Pour sécuriser les relations contractuelles. Car si le BIM constitue un outil d'amélioration du processus de production des bâtiments au service des constructeurs, il est également très performant pour la commercialisation, la maintenance et la valorisation des ouvrages ! L'enjeu économique est réel pour la maîtrise d'ouvrage comme pour l'utilisateur. Dès lors, la pratique du BIM, qui dépasse la simple représentation virtuelle du projet, ne peut s'improviser. Le maître d'ouvrage doit imposer une règle du jeu commune aux intervenants, et chaque professionnel doit identifier le rôle qu'il joue dans ce processus. Cela passe par la contractualisation.

Quelle est la situation aujourd'hui ?

M.K. : Nous avons constaté que les acteurs se lancent dans le BIM sans objectifs ni mission clairs. Autrement dit, [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« La pratique du BIM ne peut s'improviser, elle doit passer par la contractualisation », Michel Klein, directeur des sinistres à la MAF

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur