La pompe à chaleur reprend quelques couleurs
Le marché français de la pompe à chaleur, qui a suivi les fluctuations du prix du pétrole, semble aujourd’hui se stabiliser après une chute brutale de 2008 à 2010. - © © Afpac

La pompe à chaleur reprend quelques couleurs

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 08/02/2012  |  Second œuvreEquipementMatériel de chantierFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Second œuvre
Equipement
Matériel de chantier
France entière
Valider

L’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac) a célébré ses dix ans le 8 février au salon Interclima. L’occasion d’un bilan des évolutions erratiques du marché depuis 2008 et d’un plan d’actions pour relancer les ventes.

« Si l’on compte 650.000 pompes à chaleur (PAC) installées en France fin 2011, on est encore loin de l’objectif de 2 millions en 2020 dans le logement individuel selon la programmation pluriannuelle des investissements de production de chaleur (PPI) définie en 2009 par le gouvernement », a regretté David Bonnet, président de l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac) à l’occasion des dix ans de l’association.

Après le pic de 153.000 PAC installées au cours de l’année 2008 puis la chute à 121.000 en 2009 et 63.000 en 2010, la stabilisation semble s’amorcer avec un petit + 0,4% en 2011. Un résultat global qui cache des disparités entre les différentes techniques : les PAC géothermiques continuent leur descente (- 13%) tandis que les PAC aérothermiques (88% du marché) amorcent une remontée (+ 2,7%), notamment dans le logement individuel neuf avec les maisons BBC, tandis que la rénovation continue à baisser.

Nouveaux venus sur le marché, les chauffe-eau thermodynamiques font quant à eux une belle percée (+ 28%), certes aidés par un taux de crédit d’impôt de 36%. Il est vrai que les incitations fiscales n’ont cessé de baisser sur les autres PAC, passant de 50% sur toutes les PAC en 2006 à 36 % pour la géothermie et 22% pour les air/eau en 2011. Mais ce n’est pas la seule raison de la dégringolade : les particuliers sont désormais inquiets des performances de leurs installations. Le pic de 2008 traduit un effet d’aubaine pour ceux que David Bonnet qualifie d’éco-délinquants. Des installateurs peu scrupuleux qui ont multiplié les contre-références. La géothermie, qui a chuté de 19.400 machines en 2006 à moins de 7.800 en 2011, souffre selon l’Afpac d’un handicap supplémentaire : la lourdeur administrative qui accompagne toute installation et qui ne devrait malheureusement pas disparaître avec le décret en préparation qui prévoit avant tout forage la consultation d’un hydrologue, conformément au code minier. Soit des délais et des coûts supplémentaires. Ce serait même, se désole David Bonnet, la fin annoncée de la géothermie verticale pour les maisons individuelles en France.

Pour redonner confiance au public et relancer le marché des pompes à chaleur, l’Afpac compte en 2012 mieux informer les particuliers avec un nouveau site Internet qui leur sera destiné. La promotion de la qualité sera aussi renforcée. Les outils sont en place depuis 2007 : la certification des produits avec NF Pac et la qualification des entreprises avec Qualipac qui compte aujourd’hui 2000 installateurs titulaires de l’appellation. Il faudra aussi prouver que les PAC tiennent leurs promesses dans la durée par une garantie de performance. Un projet de campagne d’instrumentation des installations à grande échelle est à l’étude. L’Afpac aimerait que les pouvoirs publics, par le biais de l’Ademe, l’aide à couvrir le budget de 1,5 million d’euros de cette étude.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur