En direct

La plus haute déconstruction d’Europe au Goûter
L'ancien refuge du Goûter - © © FFCAM

La plus haute déconstruction d’Europe au Goûter

Pierre Delohen (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 11/09/2013  |  gouterHaute-SavoieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
gouter
Haute-Savoie
Technique
Valider

La déconstruction de l’ancien refuge du Goûter (Haute-Savoie) à 3 588 m d'altitude pendant de la construction d’un nouveau refuge exemplaire ne peut être réalisée qu'entre les mois de mai et septembre/octobre.

Réaliser des chantiers de construction et de déconstruction à 3 588 mètres d’altitude sur la voie d’accès au mont Blanc, sans autre moyen d'accès que l'héliportage pour les matériaux, est un défi. La météo y est changeante et parfois violente. La déconstruction de l’ancien refuge du Goûter (Haute-Savoie) – le chantier le plus haut d'Europe aujourd’hui – pendant de la construction d’un nouveau refuge exemplaire ne peut être réalisée qu'entre les mois de mai et septembre/octobre.

Condition obligée d’une autorisation ministérielle du 26 août 2008 – la date a son importance – nécessaire à l’obtention du permis de construire du nouveau refuge du Goûter (Haute-Savoie) ouvert à la fin du mois de juin 2013, la déconstruction de l’ancien refuge doit être entreprise par la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), le maître d’ouvrage.

Un nouveau permis de déconstruction attendu

Valable cinq ans, le permis de déconstruction est devenu caduque le 26 août 2013. « Pour des raisons administratives » souligne la FFCAM qui, dans l’intervalle, a déposé une nouvelle demande de permis de déconstruction à l’instruction aujourd’hui par la commission départementale des sites, après avis du ministère de l’Environnement.

Dans l'attente de ce nouveau permis, la FFCAM a décidé de débuter très prochainement les opérations de désamiantage et d'évacuation des équipements intérieurs du bâtiment sans toucher à la structure du bâtiment, deux opérations qui « ne nécessitent pas d'autorisations administratives » précise encore la FFCAM.

Si elle reçoit le nouveau permis de déconstruire avant la fin du mois de septembre 2013, l'ancien refuge pourrait être déconstruit et évacué dès cette année sous réserve de conditions météorologiques favorables. En cas contraire, le chantier démarrerait dans le courant du moi de mai 2014, toujours sous conditions météorologiques optimales.

Commentaires

La plus haute déconstruction d’Europe au Goûter

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur