En direct

La planification territoriale à l'heure de l'après-pétrole

Laurent miguet |  le 19/11/2018  |  EvénementLoire-AtlantiqueYvelinesFrance entièreEurope

ÉNERGIE -

Six territoires européens en transition énergétique partageront leur vision paysagère, les 5 et 6 décembre, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

L'inscription au patrimoine mondial focalise l'attention sur la région hôte, façonnée par la mono-industrie du charbon.

La transition énergétique exalte le génie des lieux, en incitant les populations à construire l'avenir avec leurs propres ressources. Les scientifiques et les militants du paysage le démontreront les 5 et 6 décembre, dans l'ancien bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais. Le collectif Paysages de l'après-pétrole (PAP) restituera son étude autour de six territoires européens engagés dans des stratégies de transition énergétique fondées sur une planification paysagère. Aboutissement d'une commande de l'État qui a accompagné la naissance de l'association en 2015, le rendu de la comparaison prendra la forme de témoignages et d'échanges, le 6 décembre au musée du Louvre-Lens : les élus locaux d'Autriche, de Belgique ( Wallonie), d'Espagne (Catalogne), d'Italie, du Luxembourg et de Suisse partageront leur vision des paysages en transition. Ils se confronteront aux enfants de la monoindustrie du charbon, héritiers du « paysage culturel évolutif vivant », inscrit au patrimoine mondial de l'humanité depuis 2012. Deux autres territoires français enrichiront les débats à la lumière d'une « recherche-action » conduite par Armelle Lagadec et Mathilde Kempf, membres fondateurs du collectif PAP : sous l'égide du laboratoire de recherche en projet de paysage (Larep) de l'École nationale supérieure de Versailles-Marseille (ENSP), ces deux paysagistes accompagnent le Pays de Retz (Loire-Atlantique) et le Thouarsais (Deux-Sèvres) dans leur plan climat et leur schéma de cohérence territoriale. Des ateliers pédagogiques régionaux de l'école leur ont préparé le terrain. La démonstration repose sur le caractère ordinaire des sites d'étude : « Aucun des six territoires de notre échantillon n'appartient au patrimoine mondial de l'humanité », souligne Jean-Pierre Thibault, membre fondateur du collectif et inspecteur général de l'administration et du développement durable. Par son caractère universel, le message des paysagistes de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Paysages Actualités, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur