En direct

La petite Venise s'agrandit

le 15/03/2013  |  Haut-RhinEuropeCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haut-Rhin
Europe
Collectivités locales
Valider
Colmar -

Pas de clash : dans son architecture comme dans son approche urbaine, l’extension du musée Unterlinden participe à une métamorphose profonde, mais douce, du centre historique de Colmar. La voiture y cède peu à peu la place aux modes doux.

Sur la place Unterlinden, espace central du projet, l’évacuation de la gare routière et le déménagement de l’office du tourisme dans les anciens bains municipaux rendent possible la réouverture du canal. La redécouverte de l’eau avait déjà commencé l’an dernier, à l’occasion de la réfection de la rue des Ecoles. L’année précédente, le réaménagement du Quai des poissonniers, prolongement urbain de la rénovation du Marché couvert, avait également contribué à étendre la « Petite Venise » qui donne son cachet au centre-ville.

Principaux investissements municipaux achevés en 2012, le réaménagement de la place du 2 février et la reconversion de l’ancien hôpital en médiathèque apparaissent, a posteriori, comme une préfiguration de l’opération Unterlinden : là aussi, la ville a saisi l’occasion de la construction d’un nouvel équipement pour créer un espace public de qualité. « Les deux opérations se complètent pour renforcer l’attractivité du centre-ville de Colmar autour d’une fonction culturelle », se réjouit Daniel Meyer, adjoint au maire chargé des travaux.

Pour renforcer la cohérence de son centre historique et touristique, Colmar s’appuiera sur les préconisations de l’agence Herzog & De Meuron, sans forcément les suivre à la lettre : l’harmonisation du jalonnement hôtelier pourrait s’appuyer sur une couleur unique, un brun foncé désigné comme « le noir de Colmar », proche de la couleur des colombages. Les mâts d’éclairage qui entoureront le musée Unterlinden pourraient préfigurer un nouveau standard du centre-ville.

Contrepartie de la diminution de l’espace accessible aux voitures, l’enrichissement de l’offre de stationnement se poursuit, en lisière du quartier historique : avant l’édition 2013 du marché de Noël, le service de l’architecture livrera le parking Saint-Josse, doté de 484 places. L’espace libéré offrira le cadre d’une opération urbaine du prochain mandat.

Michel Gabagnou, conducteur d’opérations pour le groupe Domial

Face à la complexité inédite du programme d’extension du musée, la ville a souhaité un accompagnement, concrétisé en juillet 2008 par la notification du marché de conduite d’opération. Au-delà de cette mission, Domial a facilité l’enrichissement du programme, sans parler de l’adaptation du projet à l’annulation du plan local d’urbanisme. La prestation s’est progressivement élargie à la rénovation du monument historique, compte tenu des interactions non identifiées au départ avec le projet d’extension.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur