En direct

La pénurie d'apprentis en travaux de fibre optique inquiète les CFA
Le CFA Ducretet de Lormont, en Gironde, peine à trouver des jeunes souhaitant intégrer les formations en télécoms. - © CFA DUCRETET NOUVELLE-AQUITAINE

La pénurie d'apprentis en travaux de fibre optique inquiète les CFA

bertrand escolin |  le 31/08/2018  |  Charente-MaritimeHaute-VienneApprentissage

Nouvelle-Aquitaine -

Plusieurs centres de formation ont déjà tiré la sonnette d'alarme : le nombre de candidats apprentis diminue. Pour y pallier, le CFA TP d'Egletons (Corrèze) s'est associé avec la région Auvergne afin d'élargir sa base de recrutement, désormais nationale. Certaines filières sont particulièrement touchées. Le CFA Ducretet de Lormont (Gironde) a été l'un des premiers à s'en émouvoir. « La pénurie gagne les secteurs méconnus, comme les filières télécoms, qui ont des besoins pour le déploiement du très haut débit. Pourtant, cette filière se professionnalise et crée des titres professionnels adaptés à ce marché : technicien réseau télécom, installateur réseau télécom et bureau d'études », explique Olivier Forges, directeur adjoint du CFA Ducretet.

Dans ce secteur, la pénurie de candidats à l'apprentissage s'étend à l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. « Limoges, Brive, Guéret, La Rochelle, Niort, Anglet, Biarritz et Pau sont touchés », poursuit-il, évoquant notamment « l'énorme marché du très haut débit girondin gagné par Orange ». Conséquence, le CFA Ducretet, qui développe ces formations en contrat d'apprentissage, peine à recruter comme jamais auparavant. Les besoins des entreprises ont doublé par rapport aux deux années précédentes : 11 demandes d'apprentis en 2016 et 2017 sur la région Nouvelle-Aquitaine, 20 cette année, et 24 à ce jour pour la rentrée.

D'autres secteurs touchés. « Pourtant, les jeunes formés restent dans la filière et sont pour la quasi-totalité embauchés en CDI à l'issue de la formation, avec des possibilités d'évolution en interne en tant que chef d'équipe ou chargé d'affaires. Mais le CFA peine à trouver des jeunes souhaitant intégrer ces formations », continue Olivier Forges. La situation se dégrade. « L'année dernière, nous avions déjà un manque crucial de jeunes souhaitant s'engager dans des contrats d'apprentissage avec nos entreprises partenaires. Cette année encore, des entreprises recherchent des apprentis pour les former avec, pour un grand nombre, une embauche à la clé. » Et la pénurie s'étend, désormais, au secteur de la maison connectée.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur