En direct

La nomination de Jean Castex à la tête de l'Afitf confirmée
Jean Castex auditionné au Sénat dans le cadre de sa nomination à la tête de l'Afitf le 27 juillet 2022 - © Capture d'écran Public Sénat

La nomination de Jean Castex à la tête de l'Afitf confirmée

le 28/07/2022  |  AfitfFrance Jean CastexTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Afitf
France
Jean Castex
Transports
Infrastructures
Valider

La candidature de l'ancien Premier ministre a été validée à l'unanimité par les sénateurs de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et par 26 voix pour contre 10 et 13 abstention par les députés...

Un ancien Premier ministre succède donc à un nouveau ministre de la Transition écologique, à la tête de l'Agence de financement des infrastructures (Afitf).

Proposée par le président de la République le 7 juillet, la nomination de Jean Castex pour remplacer Christophe Béchu a été validée le 27 juillet par les commissions du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale et du Sénat.

A l'unanimité par les sénateurs, et, l'on dira avec circonspection, par les députés. En effet, l'ancien Premier ministre a recueilli 26 voix en sa faveur, 10 contre et 13 abstentions.

14,3 Mds € de budget pour l'Afitf

Lors de ses auditions, Jean Castex, qui  a dû défendre le bilan de son gouvernement, a prôné la mixité des modes de transports et donc des investissements dans le rail, bien sûr, pour décarboner, mais aussi la route. "Tantôt on me présente comme un fervent défenseur du train, ce qui est exact et revendiqué, et tantôt comme un chaud partisan de la route. Je pense qu'il faut les deux", a-t-il assuré. "Pour désenclaver les territoires, nous devons investir dans la route", a-t-il insisté.

L'Afitf dispose d'un budget de 14,3Mds € pour la période 2023-2027. "Ma priorité sera de garder un panier de ressources qui nous permette d’atteindre nos objectifs, en s’appuyant sur des recettes affectées et des crédits budgétaires, et de gérer le temps long, c’est-à-dire des investissements pluriannuels", a affirmé Jean Castex.

Commentaires

La nomination de Jean Castex à la tête de l'Afitf confirmée

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil