Entreprises de BTP

La moitié des PME françaises appliquent les 35 heures

Presque la moitié des petites et moyennes entreprises (PME) françaises appliquent les 35 heures, avec une mention particulière pour les secteurs du transport et de l’industrie, selon étude de conjoncture publiée mardi 22 janvier 2002 par BNP Paribas Lease Group.
Cette proportion atteint 76% pour les entreprises de plus de 20 salariés et 25% pour celles de moins de 20 salariés, détaille Vincent Becquey, directeur des études stratégiques et de la communication chez BNP Paribas Lease Group.

Cette analyse fait partie d’une enquête plus générale menée dans quatre pays européens (France, Allemagne, Espagne, Italie) auprès de 105.000 PME-PMI employant de 6 à 200 salariés et représentant tous les secteurs d’activité à l’exception de l’agriculture.
Les entreprises qui sont déjà passées aux 35 heures « ont un profil plus dynamique que les autres », note le rapport.

« Carnet de commandes, activité, emploi, niveau de confiance en l’économie nationale, investissement: pour chacun de ces indicateurs, les résultats 2001 des entreprises aux ’35 heures’ sont meilleurs et leur prévisions pour 2002 plus optimistes que la moyenne des entreprises », poursuit l’étude.

Si M. Becquey salue la bonne application de cette loi dans le Nord de la France, l’Ile-de-France en revanche fait figure de mauvaise élève.
Parmi les chefs d’entreprises qui sont déjà passé aux 35 heures, la moitié a compensé la mise en place de la loi en augmentant la productivité de leurs salariés, selon l’étude. L’autre moitié, principalement dans les secteurs du transport et du commerce, a embauché du personnel supplémentaire.

« Ceux qui ne l’ont pas encore appliquée ne comptent pas embaucher, relève M. Becquey: ils vont essentiellement augmenter la productivité. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X