En direct

La Métropole de Lyon et le conseil départemental du Rhône soldent l’ardoise des emprunts toxiques
Christophe Guilloteau, président du conseil départemental du Rhône, et Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon, ont présenté, lundi 25 avril le plan de sortie des emprunts toxiques. - © © Jean-Jacques Guttin

La Métropole de Lyon et le conseil départemental du Rhône soldent l’ardoise des emprunts toxiques

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 25/04/2016  |  RhôneProduits et matérielsEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Rhône
Produits et matériels
Etat
Valider

Pour solder ses emprunts toxiques, la Métropole de Lyon et le conseil départemental du Rhône verseront une indemnité de sortie, respectivement de 274 millions et 149,6 millions d’euros.

Il y a un an, la Métropole de Lyon a été créée, emportant les compétences départementales et une partie de ses dettes avec ! A l’époque de la fusion entre la communauté urbaine de Lyon et le département, la dette globale de ce dernier s’élevait à 868 millions d’euros, dont plus de 216 millions d’euros de dettes toxiques. Selon la clé de répartition fixée à 65% pour la Métropole et 35% pour le nouveau département du Rhône, les dettes toxiques ont été réparties à hauteur de 76,4 millions d’euros pour le département et de 140 millions d’euros pour la Métropole.

Ces emprunts, contractés sur la base de taux variables, sont notamment indexés sur la parité avec le franc suisse. Lorsque La Banque nationale suisse a décidé, en 2015, de déplafonner la parité de sa monnaie avec l’euro, cela a entraîné une inflation des taux d’intérêts…

Pour se sortir de frais financiers astronomiques, les deux instances ont opté pour le remboursement anticipé de leurs dettes à la Sfil, ex-Dexia, porteuses des contrats. Un désengagement qui a un coût: la Métropole acquittera la somme de 274 millions et le conseil départemental celle de 149,6 millions. Les deux collectivités bénéficieront toutefois du Fonds de soutien créé par l’Etat à hauteur de 146 millions d’euros pour la Métropole de Lyon et de 80 millions pour le département. De quoi alléger la facture…

Commentaires

La Métropole de Lyon et le conseil départemental du Rhône soldent l’ardoise des emprunts toxiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur