En direct

La menuiserie Zonca entame une deuxième vie
PHOTO - 646851.BR.jpg - © Edouard Hannoteaux / Le Moniteur

La menuiserie Zonca entame une deuxième vie

JEAN LELONG |  le 01/06/2012  |  HéraultCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Collectivités locales
Valider
HÉRAULT -

Gérard Zonca, ex-dirigeant de l’entreprise de menuiserie Zonca (Fabrègues), pensait avoir définitivement pris sa retraite il y a six ans. Le voilà à nouveau aux commandes. L’ancien dirigeant vient de racheter les actifs de son ex-société, liquidée en janvier dernier, avec l’appui de Fabien Labbé, président du Medef Hérault, jusqu’ici dirigeant d’un groupe spécialisé dans la formation et le conseil en management. Les deux hommes se sont associés, à parité, dans la Société Nouvelle Zonca, une SAS au capital de 100 000 euros. « Je ne pouvais pas me résigner à voir 35 personnes partir au chômage, explique Gérard Zonca. Et puis j’avais un nom à redresser. » « Zonca faisait référence dans ce département, argumente Fabien Labbé. Nous voulons lui redonner la position qui était la sienne. Nous avons reçu un accueil très favorable des grands donneurs d’ordres locaux. »

Lauréate en 2005 du Prix Moniteur de la construction, Zonca avait été cédée la même année au groupe Fideme, une confédération de PME basée dans le Nord. Mais la crise lui aura été fatale. « L’affaire avait été vendue beaucoup trop cher », estime un observateur. Les deux nouveaux dirigeants ont réembauché une douzaine de salariés et prévoient d’investir 500 000 euros dans la remise à niveau des équipements. Ils comptent renouer avec le marché des particuliers, abandonné par leurs prédécesseurs, et viennent de conclure un partenariat avec Schüco, qui fournira l’entreprise en profilés aluminium et PVC. « Nous espérons retrouver rapidement un effectif de 35 personnes, commente Fabien Labbé. Le chiffre d’affaires, tombé à 4 millions en 2011, devrait atteindre 6 millions d’euros en 2013 et 8 millions l’année suivante. » « Cette entreprise avait une très belle image, observe Patrick Ceccotti, président de la FFB Hérault. C’est bien qu’elle soit sauvée. Mais il faudra se battre. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur