En direct

La maternité accouche de logements et d'un Ehpad

Louise Mariele |  le 24/02/2017  |  Collectivités localesTechniqueBâtimentSommeEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Technique
Bâtiment
Somme
Education
Ephad
Ehpad
ERP
Valider
Amiens -

L'ancien site de la maternité Camille-Desmoulins, 12 000 m2 situés au cœur du quartier Henriville, à Amiens, va enfin renaître. Fermé depuis le déménagement de la maternité au CHU Amiens-Picardie en décembre 2014, le site proche du centre-ville va accueillir d'ici le second semestre 2019, 126 logements lancés par le promoteur amiénois Ladislas de Simencourt. Au programme également, un Ehpad de 98 lits avec une unité Alzheimer conçu et suivi par le spécialiste nantais Le Noble Âge. C'est à l'automne que les premiers coups de pioche sont attendus après la campagne de désamiantage. La déconstruction du bâtiment et la remise à niveau du terrain sont prévues, quant à elles, au deuxième trimestre .

L'ensemble du projet, estimé à 30 M€, fera la part belle aux espaces verts. « L'Ehpad de deux étages sera adapté au voisinage et conservera des espaces de jardin arborés principalement orientés plein sud. Le tout sur 6 000 m2 de terrain, indique Erkan Cifti, responsable urbanisme et montage d'opérations de la structure nantaise. Le bâtiment sera travaillé en une masse découpée afin de casser les volumes construits en briques rouges et béton banché, avec des menuiseries noires et du zinc gris. »

S'inscrire dans la typologie environnante. Les espaces verts seront aussi privilégiés dans le projet de logements dessiné par le cabinet amiénois Richard Architecture et mené par SCCV South Park, maître d'ouvrage. « Les 148 places de stationnement affectées à l'immobilier locatif seront ainsi sur deux niveaux de sous-sol, développe l'architecte Denis Richard. Selon les besoins des riverains, un troisième niveau de parking avec emplacements boxables peut être construit grâce au permis modificatif prêt à être mis en œuvre. » Les 126 logements (du T1 au T5 réunissables) seront répartis en quatre bâtiments ventilés sur les 6 000 autres m2 du site. Ils seront construits en R + 4 alors que le PLU de la Ville permet jusqu'à R + 7. De quoi s'inscrire le plus possible dans la typologie environnante et répondre aux besoins de logements d'une ville à densité faible. « Le nombre de kilomètres de voirie avoisine celui du centre-ville lyonnais, mais là-bas, les bâtiments font quatre étages de plus », note l'architecte. Les marchés publics doivent prochainement être lancés.

PHOTO - 5974_377237_k2_k1_947286.jpg
PHOTO - 5974_377237_k2_k1_947286.jpg - © RICHARD ARCHITECTURE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur