En direct

La maintenance assistée par ordinateur gagne l'immobilier tertiaire

MARC FERRETTI |  le 10/11/2000  |  Réglementation techniqueTertiaireNumériqueCommunicationProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Tertiaire
Numérique
Communication
Produits et matériels
Entreprises
Immobilier
Normes
Réglementation
Technique
Valider

Le marché des systèmes de gestion de la maintenance assistée par ordinateur se développe dans les sites complexes. Son avenir passe par la norme UMTS et par Internet.

La maintenance des bâtiments tertiaires requiert des fonctions aussi complexes que celles des moyens industriels. L'outil informatique permet, en effet, d'assurer la disponibilité sans failles des équipements critiques de sites complexes : hôpitaux, sièges sociaux, infrastructures d'usines... dans un contexte mettant en jeu des usagers.

Effectivement, il n'est guère possible de pratiquer à n'importe quel moment une opération de maintenance. L'organisation des prestations reste prioritaire. Cette complexité se retrouve dans toutes les fonctions couvertes : voici cinq ans, les travaux de maintenance étaient planifiés à la semaine, aujourd'hui, ils le sont à la demi-journée, voire à l'heure.

D'un côté, il y a les progiciels largement diffusés dans l'industrie, et qui sont déclinés pour un usage dans le secteur tertiaire. De l'autre, quelques progiciels destinés à la gestion multisite du tertiaire. Quoi qu'il en soit, la première des fonctions requises est la gestion des interventions (planification, organisation, suivi, alerte aux demandeurs...) avec des communications en temps réel entre donneurs d'ordres et intervenants.

Les petites agences d'exploitation exigent, quant à elles, des solutions multisites complètes. Elles ont besoin d'une chaîne de programmes de GMAO ayant l'allure d'un mini-ERP (progiciel de gestion intégrée) : gestion du contrat, des interventions, des équipements du patrimoine... et facturation du client.

Enfin, l'intégration d'une suite de besoins liés au Facilities Management (externalisation des services et de la maintenance) correspond à une demande récente, où se trouvent mêlés nettoyage, sécurité, gardiennage, gestion du courrier...

« L'avenir de la GMAO dans le monde du bâtiment passe par Internet », estime Jean-Luc Isnardi, P-DG de la société Site Alpha, pour qui « elle sera une boîte noire recevant des demandes d'intervention et renvoyant des informations au travers de différents canaux : télécopie, e-mail, web, GSM, WAP... ».

Recevoir l'information en temps réel

Une interrogation subsiste néanmoins quant au flux d'information limité avec les moyens actuels de transmission. La difficulté disparaîtra dès que l'UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) aura fait son apparition commerciale l'an prochain. Ouvrant véritablement la maintenance au temps réel, cette norme permettra d'interroger en direct, via Internet, la base de données de maintenance afin de connaître la date de la dernière panne, la nature des dernières actions préventives... Le compte rendu d'intervention sera établi aussitôt.

L'irruption de l'Internet dans le monde de la maintenance diffusera des logiciels de GMAO dans les bâtiments de taille modeste, aujourd'hui délaissés par les systèmes traditionnels. Mais pour que le poids de l'informatique ne pèse pas trop lourdement sur les frêles épaules de leurs gestionnaires, l'éditeur va se faire hébergeur (ou ASP) et proposera les services associés de maintenance préventive de partenaires tierces parties.

Maintenance 2000

La quatorzième édition du Salon de la maintenance se tiendra du 14 au 16 novembre 2000 à Paris Expo, Porte de Versailles. Il comprendra quatre secteurs : maintenance immobilière, maintenance industrielle, gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO), et mesure et contrôle. Parallèlement au salon se déroulera un cycle de conférences, sous le parrainage de l'AFIM, qui fera le point sur les évolutions du marché et les enjeux économiques.

Renseignements : www.groupesolutions.com ; tél. : 01.44.39.85.00.

TABLEAU : Des progiciels de GMAO disponibles sur le marché français

"La GMAO permet de connaître les vrais coûts"

«Les clients veulent connaître les vrais coûts de la maintenance, avoir les moyens de les analyser et de chiffrer leurs ratios au mètre carré, plutôt que de travailler encore et toujours au forfait. Et ce besoin tient aux exigences modernes du benchmarking, qui veut que chacun puisse mesurer ses dépenses et les comparer. Autant dire que la mise en oeuvre d'un projet de GMAO tertiaire ne va pas sans une organisation rigoureuse et structurée de la maintenance pour connaître précisément et analyser l'existant. Outil convivial, facile à mettre en oeuvre et à exploiter par le technicien, suffisamment flexible pour pouvoir refléter la multitude des organisations possibles de maintenance... La GMAO est couramment utilisée pour la planification des activités, en lieu et place du traditionnel planning mural. Elle est aussi vouée à la gestion des interventions du personnel ainsi qu'à celle du stock de pièces chères ou critiques. Elle autorise l'analyse des postes de maintenance et conserve l'historique des opérations réalisées. Mais pour être réussi, un projet doit être démarré en un temps minimal, entre trois semaines et un mois. Aujourd'hui, la GMAO est l'outil du technicien chargé de la maintenance opérationnelle, tandis que le responsable financier a besoin d'une gestion technique du patrimoine (GTP) capable de lui offrir des fonctions de planification tactique de ses activités de maintenance. GTP et GMAO ont le même souci de benchmarking des coûts de maintenance. A terme, leurs fonctions pourraient se fondre dans un seul et même outil de gestion de la maintenance tertiaire, interfacé avec les autres systèmes informatiques, du dessin assisté par ordinateur (DAO) à la gestion technique du bâtiment (GTB).»

PHOTO :

André-Patrice Vignaud, ingénieur méthodes de maintenance à la direction industrielle énergie et services d'Elyo.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil