En direct

La mafia calabraise infiltrée sur le Lyon-Turin
Les quatre entreprises incriminées n'auraient pas participé directement aux travaux du tunnel du Lyon-Turin - © © LTF

La mafia calabraise infiltrée sur le Lyon-Turin

Julie Guérineau |  le 13/11/2014  |  EuropeTransports mécaniques

L'organisation criminelle est massivement présente sur les marchés publics italiens depuis de nombreuses années. Le projet de ligne ferroviaire transalpine ne fait pas exception à la règle.

Dans un reportage diffusé sur Arte le 9 novembre, dans le cadre de l’émission "Vox Pop", la journaliste italienne Valentina Parlato explique qu’au moins quatre entreprises liées à la criminalité organisée ont déjà travaillé sur le projet ferroviaire Lyon-Turin. Deux d’entre elles, Martina et Italcoge, ont posé les clôtures qui protègent les lieux. Les deux autres ont assuré la restauration des ouvriers et le goudronnage des routes d’accès au tunnel côté italien.

En juillet dernier, 20 personnes, « dont certaines directement liées au chantier » selon la journaliste italienne,  ont été placées sous les verrous pour collusion massive. « D’après nos investigations, il est évident que les mafieux calabrais s’intéressent de près aux chantiers publics en cours », explique Roberto Sparagna, le procureur de Turin qui a instruit l’affaire. « La mafia a des intérêts multiples. Ses activités vont de la supervision des chantiers au blanchiment d’argent en passant par la recherche de contrats de sous-traitance. » C’est d’ailleurs par le biais de ce type de contrat, moins surveillé, que les quatre entreprises mafieuses se sont placées sur le chantier de ligne entre la capitale des Gaules et celle du Piémont.

« On va partager le gâteau du chantier Lyon-Turin »

Interrogé par le Bulletin Européen du Moniteur, Mario Virano, commissaire du gouvernement italien au sein de la Commission intergouvernementale sur le Lyon-Turin, et auteur d’un rapport récent sur le sujet pour la commission italienne antimafia, modère l’importance de la présence de l’organisation criminelle sur le chantier. Selon lui, les entreprises mises en cause ne travaillaient pas directement sur le projet. Mario Virano précise notamment que la société assurant la restauration des ouvriers ne serait, qu’un « bistrot fréquenté par les employés, mais non rémunéré dans le cadre du projet ».

Toujours est-il que, selon Valentina Parlato, l’entreprise qui a goudronné les voies d’accès aurait, elle, perçu 25 000 euros de la société Lyon-Turin Ferroviaire (LTF), qui supervise la construction de la ligne. Une information confirmée par LTF, qui assure toutefois qu’elle ignorait le lien entre la société et la mafia. « Cette entreprise était en situation régulière quand elle a travaillé ici. Ensuite, l’enquête a pu montrer qu’elle était liée à la mafia, mais rien ne pouvait nous permettre de le deviner », assure Maurizio Bufalini, directeur général de LTF. La société renvoie également vers un protocole, signé entre les pouvoirs publics italiens et des syndicats du BTP, le 11 septembre 2012 pour empêcher l’infiltration de la mafia dans les marchés de travaux publics.

Mais si elle assure que le chantier a été « nettoyé » de toute présence mafieuse, la vigilance reste de mise. Toujours dans le reportage de Vox Pop, le journaliste italien Andrea Giambartolomei a eu accès à une écoute téléphonique de Giovanni Toro, emprisonné pour collusion avec la mafia calabraise et propriétaire de la société de goudronnage déjà mise en cause. « On l’entend parler avec un mafieux, et dire "on va partager entre nous le gâteau du chantier Lyon-Turin", comme s’ils voulaient se répartir toutes les affaires liées au chantier ».

Plus d’information avec le BEM, la lettre de la construction à l’international

Commentaires

La mafia calabraise infiltrée sur le Lyon-Turin

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX