En direct

La lutte contre l'artificialisation des sols, un principe ancien, mais sans résultat satisfaisant

Fanny Clerc, avocate associée junior Olivier Bonneau, avocat associé gérant Rivière Avocats Associés |  le 16/05/2022  |  Opérations immobilières

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Opérations immobilières
Valider

À la suite des propositions de la convention citoyenne pour le climat, la loi du 22 août 2021 (no 2021-1104) dite Climat et Résilience cherche à ancrer l'écologie dans notre société. Ainsi, en 2050, l'objectif national est d'atteindre le « zéro artificialisation nette » (ZAN). Cet objectif n'est pas nouveau. Il s'inscrit dans la lignée du débat sur l'étalement urbain lancé par le Grenelle de l'environnement en 2008. Il a été ensuite repris régulièrement lors des interventions politiques sur l'environnement. Retour sur ce principe ancien qui n'a pas encore obtenu de résultat satisfaisant.

Depuis les années 2000, la sobriété foncière et la lutte contre l'artificialisation des sols imprègnent les textes. [...]

Cet article est réservé aux abonnés Opérations Immobilières, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil