Le moniteur
La location de matériel progresse en Europe
La location d’engins fait mieux que la construction, signe que les entreprises y ont d’avantage recours. - © © Gilles Rambaud

La location de matériel progresse en Europe

Gilles Rambaud |  le 16/05/2013  |  ImmobilierInternationalEuropeFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Immobilier
International
Europe
France entière
Valider

La situation de la location de matériel est contrastée d’un pays à l’autre mais les loueurs européens, réunis cette semaine à Paris, perçoivent encore un potentiel de développement.

Avec 24,5 milliards d’euro en 2012 le chiffre d’affaires des loueurs européens de matériels de chantier est resté stable pendant que celui de la construction (bâtiment et travaux public) reculait de 4,5 %. « Cela indique que notre taux de pénétration a augmenté » en conclu l’ERA (European Rental Association) qui tient son congrès annuel les mercredi 15 et jeudi 16 mai à Paris, Porte Maillot. Le taux de pénétration est calculé en divisant le chiffre d’affaires des loueurs par celui de leurs clients. Ce ratio diffère d’un pays à l’autre. Avec 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et un taux de pénétration de 2% le Royaume-Uni fait figure d’Eldorado pour les loueurs, tout comme la Suède où, certes, le marché est plus petit mais le taux de pénétration atteint 3,1%.

La France est un pays mature, où la location pèse plus lourd qu’en Allemagne (3,5 contre 3,15 milliards d’euro) alors que le secteur de la construction y est beaucoup plus faible : 170 milliards d’euros contre 261 d’après la Fiec qui compile à l’échelle européenne les statistiques des fédérations nationales. Aux yeux des loueurs, l’Allemagne reste encore un pays en voie de développement où ils espèrent bien multiplier leur chiffre d’affaires dans les années qui viennent. Même espoir pour les pays de l’Est où le taux de pénétration est encore loin d’avoir atteint celui de l’Occident.

Pouvoir d’achat



Avec une valeur de parc estimée autour de 32 milliards d’euros, les loueurs européens sont de très gros acheteurs de matériels. Ils ont dépensé pour plus de 3 milliards d’euros en nouveaux matériels l’année dernière, dont 567 millions rien que pour la France. Un tel pouvoir d’achat place les fabricants d’engins face à un dilemme : soit développer des produits spécifiques pour les loueurs, soit faire une croix sur cette clientèle réputée dure à la négociation et pratiquer eux-mêmes la location en direct. C’est le choix de Caterpillar, Liebherr ou encore Wacker-Neuson, des marques de tout premier plan qui sont également devenues de grosses enseignes de location.

Commentaires

La location de matériel progresse en Europe

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur