En direct

La liaison ferroviaire Ceva joint les deux bouts
Le vendredi 23 septembre, les délégations française et suisse se sont rencontrées pour célébrer la jonction, à la frontière franco-suisse, des deux tunnels du Ceva. - © Christophe RECOURA

La liaison ferroviaire Ceva joint les deux bouts

Anthony Laurent |  le 26/09/2016  |  Produits et matérielsOuvrage d'artTransportsEuropeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Produits et matériels
Ouvrage d'art
Transports
Europe
Technique
Bâtiment
Valider

Nouveau trait-d’union ferroviaire entre Genève et Annemasse, le projet Ceva (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), qui doit être mis en service à l’horizon 2019, vient de franchir une étape symbolique, avec la jonction des tunnels suisse et français.

Démarré en 2014 côté suisse et en 2015 côté français, le chantier de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Ceva (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) vient de franchir une étape symbolique, avec la jonction des tunnels suisse et français. Pour l’occasion, une cérémonie officielle a été organisée ce vendredi 23 septembre, en présence de Patrick Jeantet, président de SNCF Réseau, Philippe Gauderon, responsable infrastructures pour les Chemins de Fer Fédéraux suisses (CFF) et Luc Barthassat, conseiller d’Etat suisse, en charge du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture.

Longue de 16 kilomètres au total, cette nouvelle infrastructure transfrontalière – réalisée principalement en souterrain – s’étend sur 14 kilomètres en Suisse (pour un montant de 1,5 milliard de Francs suisses) et 2 kilomètres en France (234,2 millions d’euros). Côté français, le chantier, réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau, la maîtrise d’ouvrage déléguée de Setec et la maîtrise d’œuvre d’Ingérop et Systra, consiste en la construction d’une tranche couverte destinée à enterrer les voies entre Annemasse et la frontière franco-suisse.

« Culs-de-sac » ferroviaires, les réseaux ferrés français et suisse, débouchant aujourd’hui respectivement à Annemasse (Haute-Savoie) et à Genève, seront définitivement raccordés à l’horizon 2019. Selon ses promoteurs, cette nouvelle liaison ferroviaire doit permettre de faciliter les déplacements entre l’agglomération franco-valdo-genevoise et la Haute-Savoie, avec notamment une « offre voyageurs type RER » pour le Grand Genève, baptisé « Léman Express ».

Commentaires

La liaison ferroviaire Ceva joint les deux bouts

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur