En direct

La LGV-SEA prend forme au sud
Les travaux de raccordement d'Ambarès-et-Lagrave - © © Lilian Marolleau / Epicureans pour LISEA Lilian Marolleau / Epicureans

La LGV-SEA prend forme au sud

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 23/07/2014  |  EtatOuvrage d'artGirondeParisFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Etat
Ouvrage d'art
Gironde
Paris
France entière
Bâtiment
Transports mécaniques
Valider

Avec la construction du raccordement d'Ambarès-et-Lagrave ainsi que du viaduc de la Dordogne, la Gironde est particulièrment impactée par la réalisation de la LGV-SEA. Le 22 juillet, le préfet de la région Aquitaine Michel Delpuech a visité le chantier du raccordement en phase finale.

Le préfet de la région Aquitaine Michel Delpuech a visité le 22 juillet à Ambarès-et-Lagrave (Gironde) le chantier du raccordement de la ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique (LGV-SEA) au réseau ferré existant. Située à l'extrémité sud du chantier de construction des 300 km de ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Tours, la commune est la plus impactée tant en termes de durée que d’importance des travaux.

«  Le raccordement doit permettre d'entrer et de sortir de la gare Saint-Jean de Bordeaux, située plus au sud. Au total, nous réalisons sur la commune 3,4 km de LGV et dix ouvrages d'art, dont un saut-de-mouton, pour permettre le franchissement des voies ferrées et des voies de circulation. C'est un chantier à la fois ferroviaire et urbain car la ligne traverse plusieurs quartiers industriels et résidentiels de la commune», précise Bruno Perverie, directeur du secteur sud à la direction de projet chez Cosea, le groupement d'entreprise chargé de la conception et de la construction de la ligne.
Sa réalisation s'accompagne, par exemple, de la mise en place de 9,2 km de protections acoustiques sur le linéaire de la LGV, mais aussi sur celui de deux voies ferrées existantes (Paris-Bordeaux et Nantes-Bordeaux), ainsi que du réaménagement complet d'une halte TER.
Pour l'heure, Réseau ferré de France et la SNCF réalisent la déviation d'une section de voie de la ligne existante Paris-Bordeaux. Ils viennent de poser les premiers rails, notamment sous le saut-de-mouton implanté pour permettre l'insertion de la LGV.

Viaduc de la Dordogne

Débutés en 2012, ces travaux s'achèveront en novembre 2014, trois mois avant la fin des travaux de genie civil du viaduc de la Dordogne. Autre réalisation emblématique de l'extrémité sud du chantier de la LGV-SEA, l'ouvrage de 1 319 mètres de long, comprend trois viaducs : deux d'approche en strucure mixte, et un principal en béton construit avec la technique des encorbellements.

Le viaduc de la Dordogne
Le viaduc de la Dordogne - © © Lilian Marolleau / Epicureans Lilian Marolleau / Epicureans

Ce dernier, long de 800 mètres et posé sur six piles en rivière, a des travées de 100 mètres. Après le coulage du dernier morceau du tablier en béton en août, suivront les travaux de pose de corniches, d'étanchéité et de pré-contrainte. Les équipements ferroviaires seront installés mi-2015 sur l’ouvrage.
Ensuite, il restera à poser les rails définitifs de la LGV fin 2015-début 2016. Après une série d'essais, la LGV-SEA sera mise en service en juillet 2017 reliant Bordeaux à Paris en 2h05.


Avancement du chantier de la LGV-SEA en Gironde

106 000 m3 de béton coulés pour les ouvrages d'art sur les 110 000 m3 prévus.
Près de 83 % de déblais réalisés
584 personnes employées sur les chantiers (hors sous-traitants, à fin juin 2014)
305 embauches locales (2 000 sur l'ensemble du tracé)
Plus de 589 entreprises aquitaines sous-traitantes (496 en Gironde) à fin mai 2014
Près de 268 millions d'euros engagés avec des entreprises d'Aquitaine, dont 213 millions d'euros à des entreprises non affiliées au groupement COSEA à fin mai 2014.

Commentaires

La LGV-SEA prend forme au sud

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur