En direct

La justice valide la création d'une ZAC sur le Triangle de Gonesse
Le triangle de Gonesse et la zone ou devait se situer EuropaCity. - © GULLER ET GULLER

La justice valide la création d'une ZAC sur le Triangle de Gonesse

AFP |  le 02/07/2020  |  Conseil d'EtatZACEuropacityAménagementVal-d'Oise

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conseil d'Etat
ZAC
Europacity
Aménagement
Val-d'Oise
Droit de l'urbanisme
Valider

Le Conseil d'Etat a débouté le 1er juillet le collectif d'associations de défense de l'environnement qui avait demandé l'annulation de la création de cette ZAC sur ces terres du Val-d'Oise, et donne raison à l'Etat.

Le Conseil d'Etat a définitivement validé le 1er juillet la création de la zone d'aménagement (ZAC) du Triangle de Gonesse sur des terres agricoles au nord de Paris, où devait s'implanter le mégacomplexe controversé Europacity, abandonné en 2019.

Dans sa décision, le Conseil d'Etat déboute le collectif d'associations de défense de l'environnement qui avait demandé l'annulation de la création de cette ZAC sur ces terres du Val-d'Oise, et donne raison à l'Etat.

Après l'échec d'EuropaCity, le nouveau projet prévoit la construction d'une gare et d'un quartier d'affaires. Des recours sont en cours, à propos notamment du plan local d'urbanisme (PLU) de Gonesse qui ouvrirait la voie à l'urbanisation des terres.

Les multiples procédures engagées n'ont pas empêché des travaux de débuter, en vue de la construction d'une gare du métro du Grand Paris Express sur le site.

Guerre judiciaire

L'aménagement de cette zone coincée entre les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et du Bourget, qualifiée par le Collectif pour le Triangle de Gonesse, à la tête de la fronde, de "terres les plus fertiles d'Ile-de-France", est au coeur d'une guerre judiciaire.

En novembre 2019, après des années de débats, Emmanuel Macron avait définitivement enterré Europacity, porté par Ceetrus, foncière du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda, qui devait être implanté d'ici à 2027, le jugeant "daté et dépassé".

Fait rare, les syndicats agricoles s'étaient également unanimement déclarés opposés au projet, pesant 3,1 milliards d'euros et promettant 10.000 emplois.

Commentaires

La justice valide la création d'une ZAC sur le Triangle de Gonesse

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Fabriquer la ville durable

Fabriquer la ville durable

Date de parution : 06/2020

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur