En direct

« La Jetée » d’accès au Mont

le 04/12/2015  |  EvénementTransportsBâtimentMancheOuvrage d'art

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Evénement
Transports
Bâtiment
Manche
Ouvrage d'art
Valider
Prix Ouvrages d’art -

Livrés en 2014, le pont-passerelle et la route conçus par Dietmar Feichtinger assurent un lien discret entre le Mont-Saint-Michel et le continent.

«Dans ce monde où l’ingénierie se développe de plus en plus, tandis que l’architecture cherche sa place, l’ouvrage d’accès au Mont-Saint-Michel est le résultat d’une technique toute en finesse mise au service d’une création poétique. » Le jury des Prix du « Moniteur » a ainsi salué la prouesse accomplie lors de la construction de la route et du pont-passerelle menant au monument normand, au moment de lui accorder la récompense de la catégorie Ouvrages d’art.

L’équipe menée par l’architecte Dietmar Feichtinger a en effet su répondre à un programme paradoxal : alors que, depuis 2005, de grands travaux étaient menés pour sauver des sables le Mont-Saint-Michel (Manche) et lui rendre son caractère maritime, il fallait néanmoins maintenir un lien avec le continent. « C’était une tâche difficile, dans un site aussi sensible où il ne fallait peut-être même pas intervenir », remarque Dietmar Feichtinger. Lors du concours, l’architecte avait donc fait le choix du moindre impact en optant pour un pont à structure métallique, aboutissant sur une esplanade submersible. Avec son tablier fin comme « une lame », cet ouvrage de 756 m, qui prolonge une digue-route de 1 085 m, forme « un trait qui se confond avec l’horizon face à ce monument très vertical », poursuit l’architecte.
Afin de ne pas faire barrage à la course de l’eau, l’ouvrage se dresse sur les poteaux d’acier les plus fins possibles : au nombre de 134, ils ont un diamètre de 25 cm. La courbe amplifiée de « La Jetée » participe aussi à cette transparence hydraulique. Ce tracé, enfin, augmente le plaisir de la promenade, en permettant de jouir d’une vue dégagée vers le mont et toute la baie.

PHOTO - 878357.BR.jpg
PHOTO - 878357.BR.jpg - © Mathias Neveling
PHOTO - 878359.BR.jpg
PHOTO - 878359.BR.jpg - © Thomas JOUANNEAU / SIGNATURES

Maîtrise d’ouvrage : Syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel. Maîtrise d’œuvre : Dietmar Feichtinger Architectes (mandataire), avec Schlaich Bergermann und Partner (ingénieurs, cotraitants). BET : Antea (géotechnique), Inex (fluides), Artelia (hydraulique). Principales entreprises : Eurovia (mandataire, terrassements), Eiffage Construction métallique (mandataire, charpente métallique). Coût des travaux : 31 M€ HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur