En direct

La Jallère, une zone à développer de façon durable
La pré-étude d’A/NM/A inclut des promenades aménagées en zones naturelles et des coulées vertes non accessibles entre les bâtiments. - © A/NM/A

La Jallère, une zone à développer de façon durable

bertrand escolin |  le 26/10/2018  |  Collectivités localesAménagementGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Aménagement
Gironde
Tertiaire
Valider

Bordeaux -

La Ville de Bordeaux vient de lancer la concertation pour l'aménagement du secteur de la Jallère, au nord de la ville. Ce terrain de 95 ha, où les activités tertiaires cèdent du terrain dans un environnement peu construit, devrait changer de visage d'ici à trois ans. Bordeaux Métropole, maître d'ouvrage, a confié une étude urbaine à l'agence Nicolas Michelin et Associés (A/NM/A). Avec Sol Paysage, CDC Biodiversité et AC2i, les urbanistes ont rendu une première pré-étude, qui introduit des logements sur le secteur, et renforce les projets tertiaires tout en préservant le cachet « nature », et notamment les zones humides.

Vers un quartier mixte. « Ce secteur, déjà fortement occupé par des bureaux et des activités, accueille près de 4 000 emplois, essentiellement dans le secteur tertiaire, et comprend également une réserve foncière de 40 ha qui appartient à Bordeaux Métropole. L'ensemble du site, tout en conservant une orientation économique forte, aura vocation à devenir un quartier mixte, comme l'indique le PLU révisé », explique Elizabeth Touton, adjointe à l'urbanisme chargée du projet. Les objectifs sont dans l'air du temps : un quartier aux valeurs paysagères et écologiques revalorisées, pour conforter l'activité existante et accueillir de nouveaux emplois et habitants. Sans oublier une gestion durable de la mobilité, de l'énergie, de l'eau et des déchets.

« Depuis 2014, le projet a beaucoup évolué, et s'est complexifié, poursuit l'élue. La Caisse d'épargne, Gironde Habitat et la Caisse des dépôts ont quitté le site, alors que le Gan Assurances veut s'y étendre. Bien desservi par le tram, le terrain est vaste et comprend des friches importantes. Notre objectif est de conserver la vocation initiale du quartier, en dédiant la moitié du foncier à de futures activités économiques. Nous visons 6 300 emplois à terme. »

Poumon vert. Une autre partie sera consacrée aux logements, dont la métropole manque. Autour de 2 000 unités sont prévues, mais en faible densité, pour tenir compte de la forme urbaine. « La nature sera très présente, avec 13 hectares de zones humides qui seront préservées et remises en état », annonce Elizabeth Touton.

Lors du conseil municipal, les Verts ont même proposé de replanter intégralement le site et d'en faire un poumon vert : une proposition retenue par le maire Alain Juppé, qui pourra l'inclure dans la concertation comme projet alternatif.

Le calendrier est serré : la concertation se terminera fin 2018, le bilan est prévu début 2019, et la validation se fera d'ici à 2021. La discussion s'engage avec les propriétaires fonciers. Les Compagnons du devoir prévoient déjà de construire leur centre de formation à la Jallère.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur