En direct

La gestion des réserves passe à l’iPad

Emmanuelle N’Haux |  le 23/12/2011  |  EuropeEure

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Eure
Valider
Nouvelles technologies -

Les réserves émises sur les travaux peuvent aujourd’hui être traitées à partir d’un iPad. Très adaptée au chantier, la solution FinalCAD, choisie par Spie Batignolles, allie simplicité et synthèse des informations.

C’est sur le chantier de reconstruction de la maison de retraite d’Harcourt (214 lits en deux phases), dans l’Eure, que l’entreprise Spie Batignolles a fait passer ses opérations préalables de réception dans une autre dimension. Celle de la technologie iPad. L’entreprise de BTP utilise en effet sur ce chantier l’application FinalCAD, développée par la société Knowledge Corp. Le concept est simple : son iPad au cou, l’utilisateur - architecte, chef de travaux, maître d’œuvre… - place une pastille sur le plan, correspondant à la zone inspectée, dès qu’une réserve s’impose. Pour limiter les saisies, il est également possible de créer et d’enrichir une bibliothèque de réserves par corps de métier. Facile d’utilisation, FinalCAD fonctionne sans connexion réseau sur un iPad à coque semi-durcie. Pour Spie Batignolles, le choix d’un tel outil répond aux engagements « zéro réserve », pris dans le cadre de son offre « performance ». « Plus nous identifions les défauts de réalisation en amont, plus vite nous pouvons les corriger et éviter ainsi les réserves », souligne Patrice Ansel, directeur qualité sécurité environnement de Spie Batignolles Nord.

Un outil ergonomique

Ce travail de gestion des réserves était préalablement effectué sur les plans papier, puis reporté sur des tableurs. « Nous devions simplifier ce mode opératoire et gagner du temps, insiste Patrice Ansel. C’est ce que nous permet cet outil aujourd’hui. »
Pour Sébastien Jahan, conducteur de travaux et utilisateur de FinalCAD, le plus difficile a été de s’approprier l’univers iPad. Le reste est un jeu d’enfant. « C’est un outil intéressant sur des chantiers de cette taille, précise-t-il. Il est à la fois ergonomique, rapide et clair dans la transmission des informations aux sous-traitants. » A chaque visite de chantier, il pointe les réserves, les annote avant de les transmettre à Knowledge Corp, qui lui renvoie des rapports aux formats Excel et PDF. « Je peux transmettre, par un simple e-mail à chacune des entreprises concernées, le plan de la zone avec l’emplacement de chaque réserve, agrémenté de mes commentaires », indique Sébastien Jahan. La qualité des documents transmis permet à chaque prestataire de réaliser les travaux modificatifs… sans risque d’erreur.

PHOTO - 599967.BR.jpg
PHOTO - 599967.BR.jpg - ©
PHOTO - 600523.BR.jpg
PHOTO - 600523.BR.jpg - © photo et documents : Knowledge Corp
PHOTO - 599969.BR.jpg
PHOTO - 599969.BR.jpg - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur