En direct

La FRTP Ile-de-France adresse une Lettre ouverte aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre
José Ramos, président de la FRTP Ile-de-France. - © Brigitte Cavanagh/Le Moniteur

La FRTP Ile-de-France adresse une Lettre ouverte aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre

LeMoniteur.fr |  le 27/03/2020  |  Ile-de-FranceCoronavirus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travaux publics
Ile-de-France
Coronavirus
Valider

Dans cette Lettre ouverte, les entreprises de travaux publics franciliennes font part des conditions qu’elles estiment nécessaires de respecter avant d’anticiper toute reprise des chantiers en Ile-de-France.

« Quelque 90 % de nos chantiers sont à l’arrêt, déclare José Ramos, président de la FRTP Ile-de-France, mais nous avons hâte de pouvoir reprendre en assurant la sécurité de notre personnel. Nous attendons beaucoup des préconisations du Protocole en cours de négociations entre l’Etat, les fédérations professionnelles du BTP et les syndicats de salariés pour organiser la reprise, dès que la baisse de l’épidémie le permettra. »

Les entreprises de TP franciliennes considèrent qu’elles « sont aujourd’hui dans l’incapacité de reprendre une activité normale sans être assurées de protéger la santé et la sécurité de leurs collaborateurs, de bénéficier des approvisionnements nécessaires et de travailler avec l’ensemble des acteurs qui coordonnent l’ensemble des chantiers sur le terrain ».

Les travaux urgents et prioritaires dans un premier temps

Dans ce contexte, la profession estime important que les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre prennent les ordres de service d’ajournement ou d’arrêt de chantier, le temps de permettre à chacun de travailler à la réouverture des chantiers dans des conditions de sécurité.

La FRTP indique, enfin, qu’elle prépare d’ores et déjà la reprise qui concernera, dans un premier temps, les travaux urgents et prioritaires (maintenance, gros entretien, travaux d’intérêt supérieur) avant de s’étendre au fur et à mesure à l’ensemble des travaux.

La Lettre ouverte de la FRTP Ile-de-France aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre franciliens du 27 mars 2020 en intégralité

 

Paris, le 27 Mars 2020

Madame, Monsieur,

Nous traversons une crise sanitaire sans précédent qui désorganise l’ensemble de la filière des travaux publics et nous contraint de manière inédite à revoir nos modes d’intervention sur chantiers.
Depuis le 16 mars, à la suite des annonces gouvernementales faisant état de l’aggravation de la crise du Covid-19, et compte tenu de la nature de nos activités, de la proximité de nos équipes opérationnelles, le discernement a rendu inévitable la suspension de la plupart des chantiers franciliens. C’est la mort dans l’âme que nous avons dû arrêter les chantiers pour protéger nos salariés devant l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières préconisées, d’assurer leur protection individuelle et collective, de garantir leurs conditions de travail et pour réagir à la désorganisation en cascade de la filière du fait de cette situation sans précédent (absence de personnel, rupture d’approvisionnement chez nos fournisseurs, mise à l’arrêt des centrales, etc.). Ces arrêts des chantiers ont souvent été réalisés à la demande ou avec l’accord du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre.
Nous tenons d’ailleurs à remercier la grande majorité des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre franciliens qui font preuve de solidarité et de responsabilité dans ce moment difficile.
En entrepreneurs responsables, nous avons veillé à la mise en sécurité de nos chantiers et continué d’assurer les astreintes.
Cependant, sans céder à la panique, devant l’ampleur de l’épidémie et l’inertie de cette désorganisation nous devons nous rendre à l’évidence : nous sommes aujourd’hui dans l’incapacité de reprendre l’activité normale de nos entreprises.
Dans ce contexte, il est important de sécuriser la situation et que vous, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, preniez les OS d’ajournement ou d’arrêt de chantier le temps de permettre à chacun de travailler à la réouverture des chantiers dans des conditions de sécurité.
Pour une reprise, il faut s’assurer ensemble :
- que nous soyons en capacité de protéger nos salariés selon les recommandations issues du protocole en cours de négociation entre l’Etat, les fédérations professionnelles du BTP et les syndicats de salariés complétant les mesures barrières communiquées au grand public,
- que l’ensemble de la filière soit opérationnel pour répondre à nos besoins (matériaux, matériels, décharges, centrales),
- que nos maîtres d’ouvrage publics réouvrent les espaces publics dans lesquels nous travaillons,
- que l’ensemble des maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, architectes, bureaux de contrôle, SPS reprennent le travail et soient physiquement présents sur le chantier pour travailler de concert avec nos équipes et réagir au mieux pour garantir les conditions sanitaires d’activité tant que l’épidémie continue sa progression,
- que les maîtres d’ouvrage aient mis à jour leur Plan général de coordination (PGC) afin d’assurer la sécurité sur le chantier dans ce contexte nouveau,
- que les bons de commande et les factures soient traités dans les meilleurs délais, chez nos clients mais aussi dans les directions des finances publiques.
Cette reprise, que nous appelons comme vous de nos vœux, nous la préparons d’ores et déjà, en évaluant les moyens humains et matériels à disposition et en commandant les moyens de protection pour nos salariés.
Cette reprise sera nécessairement progressive et nécessitera :
- que les recommandations du protocole en cours de négociation entre l’Etat, les fédérations professionnelles du BTP et les syndicats de salariés soient rendues publiques,
- que les entreprises aidées par leur fédération se les approprient et les traduisent au cas par cas dans leurs activités,
- que les entreprises puissent trouver les matériels et équipements préconisés pour la protection de leurs salariés.
Elle concernera dans un premier temps les travaux urgents et les chantiers prioritaires, puis, à mesure que nous gagnerons en capacité d’intervention, cette reprise s’étendra à l’ensemble des opérations de travaux pour qu’une fois l’épidémie derrière nous, l’ensemble des chantiers soit opérationnel.
Soyez assurés que nous mettons collectivement et individuellement tout en œuvre, pour une reprise que nous souhaitons rapide.

Signataires
José Ramos, Président de la Fédération Régionale Des Travaux Publics Ile-de-France
Bertrand Burtschell, Président du Syndicat Parisien Des Travaux Publics
Jean-Pierre Guglielmi, Président de la Chambre Syndicale Des Travaux Publics De Paris-92-93-94
Francisco Da Cunha, Président de la Chambre Syndicale Des Travaux Publics De Seine-et-Marne
Jean Bouzid, Président du Syndicat yvelinois des travaux publics
Olivier Delmer, Président du Syndicat des travaux publics de l’Essonne
Pascal Afonso, Président du Syndicat val-d’oisien des entreprises de travaux publics
Nicolas Pouille, Délégué Ile-de-France des canalisateurs
Jonathan Heurteaux, Représentant du Serce
Toni Masiero, Président de Routes de France Ile-de-France
Didier Maillet, Président de l’Association professionnelle des paveurs
Benoît Denizot, Président de l’Union des métiers de la terre et de la mer
Pascal de Laurens, Président du Syndicat des entrepreneurs de travaux de voies ferrées de France
Christian Tridon, Président du Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement de structures

Commentaires

La FRTP Ile-de-France adresse une Lettre ouverte aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre

Votre e-mail ne sera pas publié

Avdl

02/04/2020 13h:01

Merci car tout est dit. La crise était prévisible, elle est maintenant profonde, la reprise ne peut pas être réalisée dans l'improvisation.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur