Immobilier

La Fondation Abbé Pierre lance un programme de 2000 logements « très sociaux »

Ce nouveau programme « 2000 toits pour 2000 familles », dans lequel la Fondation va engager 10 millions d’euros, vise à soutenir la production d’offres locatives très sociales, adaptées aux besoins des populations les plus démunies.

La Fondation Abbé Pierre lance un nouveau programme de réalisation de 2000 logements très sociaux « au moment même où l’Etat se désengage en baissant son budget logement de 6,9% », a annoncé mercredi 8 octobre Patrick Doutreligne, délégué général de l’association. Ce programme de 10 millions d’euros nommé « 2000 toits pour 2000 familles » entend proposer des offres locatives adaptées aux besoins des populations les plus démunies et privilégier trois critères: des logements très économes en charges pour lutter contre « la pauvreté énergétique », le développement de « pensions de famille » et des logements répondant aux besoins de mixité sociale. « On va mettre 10 millions d’euros pour montrer que nous, on se mobilise », a lancé Patrick Doutreligne qui a critiqué le projet de loi de la ministre du Logement Chritine Boutin qui doit être présenté le 14 octobre au Sénat.
« Dans cette loi (intitulée « de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion », NDLR), le gouvernement demande la mobilisation de tous, mais il n’engage pas la sienne », a ajouté M. Doutreligne, rappelant que le projet de budget 2009 était en baisse de 6,9%. Le délégué général s’est aussi félicité qu’avec son précédent programme de construction de 1.500 logements sociaux réalisé sur la période 2005-2008, « on a fait bouger le curseur des pouvoirs publics vers le logement social, même si cela n’a pas été suffisant ». La réalisation de logements très sociaux est passée de 6.000 unités en 2005 à 13.000 en 2007, a-t-il fait valoir en rappelant que le gouvernement « n’était pas arrivé » à tenir son objectif de 20.000 logements très sociaux par an.
Patrick Doutreligne a rappelé que 25% de la population étaient sous les plafonds PLAI (Prêt locatif aidé d’intégration), qui définit le seuil du logement « très social ».

Adrien Pouthier avec AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X