En direct

Les revenus de la foncière Covivio profitent des acquisitions
Covivio affiche des revenus en hausse au troisième trimestre 2018. - © Covivio

Les revenus de la foncière Covivio profitent des acquisitions

S.V., avec AFP |  le 26/10/2018  |  TertiaireBureauxImmobilier tertiaireCovivioRésultats trimestriels

Sur les neuf premiers mois de l’année, l’ancienne Foncière des régions signe une hausse de 5,6% de ses revenus, à 461 millions d’euros. Une accélération liée aux acquisitions, notamment en Allemagne, et aux hausses de loyers.

Il fait bon vivre pour les foncières. Après Altarea Cogedim, Icade et Gecina, c’est au tour de Covivio (anciennement Foncière des régions) d’afficher une accélération de ses revenus au troisième trimestre 2018.

Un bon résultat lié à ses récentes acquisitions, notamment en Allemagne, mais également son activité réelle sur tous ses marchés (bureaux, hôtels et logement).

Hausse du niveau des loyers

Sur les neuf premiers mois de l'année, Covivio signe une hausse de 5,6% de ses revenus, essentiellement tirés des loyers, à 461 millions d'euros. La foncière ne détaille pas son troisième trimestre mais, après une quasi-stagnation au second semestre, c'est une accélération manifeste.

« C'est surtout quelques éléments d'acquisition » qui expliquent cette variation, détaille Christophe Kullman, directeur général de Covivio, évoquant notamment des achats de logements en Allemagne, venus gonfler les loyers.

En ce qui concerne son activité réelle, dont témoignent ses revenus à périmètre constant, le groupe affiche sur neuf mois une croissance semblable au premier semestre, avec une progression de près de 3%.

Le niveau des loyers du groupe croît dans tous ses domaines: son activité historique de bureaux, où il est présent en France et en Italie, ses hôtels à travers l'Europe et les logements en Allemagne. Même sans tenir compte des acquisitions, c'est dans ce dernier secteur que la hausse des revenus est la plus marquée.

1,8 milliard € d’ici fin 2018

A l'occasion de ces résultats, Covivio a précisé ses intentions en matière d'investissements, confirmant des annonces faites une semaine plus tôt, lors d'une journée dédiée aux investisseurs à Rome. Le groupe compte ainsi engager 1,8 milliard d'euros cette fin d'année et en 2018 dans des projets qui portent sur de nouveaux sites comme sur le réaménagement d'actifs existants.

Parmi les projets notables, il compte détruire puis reconstruire un site du constructeur automobile PSA à Saint-Ouen (Seine Saint-Denis), celui-ci l'ayant quitté en juin.

L'identité du nouvel occupant qui n'entrera pas dans les locaux avant mi-2021, n'a pas été précisée. Covivio lancera aussi des travaux sur un immeuble milanais comptant près de 5 000 mètres carrés de bureaux.

Commentaires

Les revenus de la foncière Covivio profitent des acquisitions

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur