En direct

La FNBM en attente d'un
La trésorerie des artisans au coeur des deuxièmes Rendez-vous du Négoce de la FNBM. De gauche à droite : Sabine Basili pour la Capeb, la médiatrice nationale du crédit Jeanne Marie Prost, et Bruno Blanchet du cabinet Codinf. - © © DR

La FNBM en attente d'un "choc de simplification"

Paul Falzon |  le 30/05/2013  |  EntreprisesHautes-Alpes

Négoce -

A l'occasion de ses deuxièmes "Rendez-vous du négoce", la fédération a organisé le débat autour de la trésorerie des entreprises du bâtiment et des possibles impacts du nouveau réglement Produits de Construction.

La Fédération du négoce de bois et de matériaux de construction (FNBM) a organisé mercredi 29 mai ses deuxièmes "Rendez-vous" annuels, dans la foulée de son assemblée générale. Comme l'an dernier, les 150 industriels et négociants présents ont été invités à débattre de deux grands enjeux économiques et réglementaires du moment. La première table-ronde est ainsi revenue sur les difficultés de trésorerie des entreprises de la filière bâtiment. Le président de la FNBM, Géraud Spire, a rappelé en introduction les "difficultés des PME-PMI et TPE-TPI à obtenir des banques le financement nécessaire à leur fonctionnement" - une source d'inquiétude et un manque à gagner pour leurs négoces fournisseurs.

60% des artisans ont des problèmes de trésorerie

La représentante de la Capeb, Sabine Basili, n'a pu qu'abonder dans ce sens : "Dans une première phase de la crise, les artisans ont pu compter sur des carnets de commande encore bien remplis et sur des trésoreries correctes : ils ont puisé dans ces réserves pour maintenir l'emploi. Aujourd'hui, la situation est bien plus inquiétante à cause de carnets de commande très, très dégradés." Ainsi, si en 2010 25% des artisans déclaraient avoir des problèmes de trésorerie, estimés en moyenne entre 5 000 et 10 000 euros, cette proportion est passée à 60% des entreprises, dont une majorité chiffre ses besoins au-delà de 15 000 euros.

Députée des Hautes-Alpes et membre de la commission des Finances à l'Assemblée, Karine Berger a mis en avant les solutions qui s'offrent aujourd'hui aux entreprises du bâtiment : Oséo, qui dispose de 500 M€ de lignes de crédit, ou encore le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) qui dès l'an prochain permettra aux entreprises de récupérer 4% de la masse salariale, dont une partie payable par avance en 2013. "Nous plaidons pour un arrêt des sanctions pour les entreprises qui laissent courir la dette de leurs clients, ainsi que pour le passage à 5% de la TVA sur les travaux d'efficacité énergétique - voire pour tous les chantiers de rénovation", a ajouté la parlementaire, en rappelant que chaque avancée en la matière devrait faire l'objet de mesures budgétaires de compensation.

Mieux accompagner les clients en difficulté

Autre moyen à la disposition des entreprises, la médiation du crédit assurée par les antennes déparmentales de la Banque de France : 4 000 dossiers sont traités chaque année dont 95% concernent des entreprises de moins de cinq salariés. Cette démarche aboutit à un résultat positif dans six cas sur dix, a rappelé la médiatrice nationale du crédit Jeanne-Marie Prost. En conclusion Bruno Blanchet, credit manager au sein du cabinet Codinf, a appelé les négociants à se montrer plus attentifs à leurs clients en difficulté. D'abord parce qu' "il existe un lien entre la multiplication des incidents de paiement et les défaillances". Et ensuite parce que les distributeurs peuvent aider ces artisans à améliorer leur gestion - "les professionnels ne savent pas toujours se faire payer par leurs propres clients", a par exemple rappelé Bruno Blanchet.

Produits de la construction : un nouveau réglement au 1er juillet

La seconde table ronde a porté sur le nouveau réglement Produits de Construction (RPC) qui entrera en vigueur au 1er juillet prochain. Un dispositif qui prévoit l'obligation pour les fabricants de réaliser une déclaration de performance (DOP) pour tous leurs produits, et pour les distributeurs de fournir cette information à tous leurs clients. Une situation "à la Kafka", a résumé Marnix Van Hoe, le patron des négociants européens (Ufemat), où les négoces français devraient stocker des millions de pages de documentation...

Si la plupart des intervenants de la table ronde ont dit croire à une solution pragmatique, où les DOP seraient disponibles sur Internet via la référence de leur marquage CE, il n'en reste pas moins que cette réglementation va créer de nouvelles obligations pour le négoce dans le cas où il est le premier metteur sur le marché (importations, activités béton), a rappelé Philippe Gruat pour le Groupe Point.P. Il faudra alors que le distributeur puisse préciser les données de performance du produit, avec ses caractéristiques majeures, mais aussi qu'il évalue les possibles émissions de substances dangereuses tout au long de la durée de vie du produit. Un travail complexe qui engagera la responsabilité des négoces concernés. Le président de la FNBM, Géraud Spire, en a profité pour rappeler les attentes de son organisation concernant le "choc de simplification" promis par le gouvernement et qui tarde selon lui à se concrétiser.

Commentaires

La FNBM en attente d'un "choc de simplification"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur