En direct

La filière chanvre s’organise dans les Pays-de-la-Loire
Le chantier du centre multi-accueil de Saint-Etienne-de-Montluc (44), un bâtiment recevant du public réalisé en béton de chanvre. - © © Jean-Philippe Defawe

La filière chanvre s’organise dans les Pays-de-la-Loire

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 16/11/2015  |  Loire-AtlantiqueProduits et matérielsBétonFrance entièreTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Loire-Atlantique
Produits et matériels
Béton
France entière
Technique
Valider

A l’image du chantier du centre multi-accueil de Saint-Etienne-de-Montluc, un bâtiment recevant du public réalisé en béton de chanvre, la filière chanvre se structure, soutenue par la Dreal et le cluster Novabuild.

Dans ce bourg du nord-ouest de Nantes, la communauté de communes Cœur d’Estuaire réalise un centre multi-accueil de 25 places destiné à de très jeunes enfants de 0 à 3 ans. Le bâtiment en R+1 avec 450 m2 de surface de plancher a été conçu par l’atelier Belenfant et Daubas. Ce chantier est en grande partie réalisé en matériaux biosourcés provenant de la filière locale. La structure en ossature bois est remplie de béton de chanvre projeté à la machine. Ce béton de chanvre est complété avec un enduit chaux/sable en finition extérieure et un enduit terre à l’intérieur, garant de la qualité de l’air.

Le béton de chanvre est un système constructif encore peu répandu, surtout pour un bâtiment public destiné à recevoir du public, mais à l’image de l’atelier Belenfant et Daubas, de plus en plus d’architectes commencent à s’y intéresser.

Dans la construction, la filière chanvre a commencé à se structurer, notamment autour de l’association Construire en chanvre. Créé en 1998, cette association qui comprend des architectes, des agriculteurs, des entreprises ou encore des industriels comme la Cavac en Vendée ou les chanvrières de l’Aube a mis au point des règles professionnelles. Reconnues par l’Agence Qualité Construction, ces règles techniques constituent le seul texte de référence concernant l’utilisation des bétons de chanvre. Ces règles garantissent notamment la bonne compatibilité entre le liant à base de chaux et le granulat, la chènevotte. Pour garantir la stabilité des caractéristiques de la chènevotte, un label «Granulat Chanvre pour la Construction» a été mis en place par Construire en Chanvre et Interchanvre.

Une filière locale

Outre les qualités propres du matériau chanvre, qui fait encore l’objet de recherche mais qui affiche déjà de bonnes performances (thermique, hygrothermique, acoustique, etc.), l’intérêt de ce matériau est qu’il peut être produit et transformer localement, et notamment dans les Pays-de-la-Loire.

C’est en tout cas la conclusion d’une étude sur la faisabilité d’une structuration de la filière chanvre-construction réalisée par la Dreal des Pays-de-la-Loire avec Novabuild, le cluster régional du BTP.

Le marché est encore balbutiant avec une trentaine d’emplois concernés seulement mais «aucune autre région française ne dispose d’une telle variété d’acteurs sur la filière chanvre, permettant d’envisager des synergies propices à son développement pérenne sur la région» constate l’étude. De fait, plus de 150 agriculteurs y cultivent environ 1 500 hectares principalement en Vendée, dans la Sarthe et en Loire-Atlantique (10% de la production française) et deux structures produisent des matériaux pour la construction en chanvre: Chanvre et Paysans et surtout la coopérative Cavac et sa filiale pour le BTP Cavac Biomatériaux, un des leaders européen du secteur.

Maître d’ouvrage: Communauté de communes Cœur d’Estuaire;

Maîtrise d’œuvre: Atelier Belenfant et Daubas architectes (architectes), Aireo Energies (BET fluides), PLBI (BET structure);

Principales entreprises: Seribat, gros œuvre (44); Menuiserie de l’Isac, charpente bois/mur en ossature bois (44); SAS Développement Chanvre, murs en béton de chanvre, enduits à la chaux, enduits en terre (56);

Surface de plancher: 450 m2;

Coût des travaux: 897 000 € HT (déconstruction des bâtiments existants et désamiantage, aménagements de jardin et VRD, inclus);

Calendrier: démarrage préparation de chantier, avril 2015; livraison, mai 2016.

Le chantier du centre multi-accueil de Saint-Etienne-de-Montluc en vidéo. Réalisation, Jean-Philippe Defawe (lemoniteur.fr) et Vincent Douet (Bureau 17).

Consultez le compte-rendu de la réunion du 4 novembre dernier sur les atouts de la filière chanvre dans la Pays de la Loire, sur le site de Novabuild.

Commentaires

La filière chanvre s’organise dans les Pays-de-la-Loire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur