En direct

La FFB table sur une reprise de l'activité de rénovation énergétique en 2014
François Fillon, ancien premier ministre, était présent lors du colloque du CSEEE et du GCCP, le 16 octobre, à Paris. - © © FL

La FFB table sur une reprise de l'activité de rénovation énergétique en 2014

Florent Lacas |  le 17/10/2013  |  Second œuvreEquipementPerformance énergétiqueTechniqueParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Second œuvre
Equipement
Performance énergétique
Technique
Paris
Energie
Valider

"Le bâtiment, moteur de la reprise économique", tel était le thème du colloque organisé, le 16 octobre à Paris, par la Chambre syndicale des entreprises d'équipement électrique (CSEEE) et le Syndicat des entreprises de génie climatique et de couverture plomberie (GCCP).

Les professionnels du secteur ont évoqué lors de ce colloque organisé le 16 octobre par les syndicats des entreprises d'équipement électrique (CSEEE) et des entreprises de génie climatique et de couverture plomberie (GCCP), tous deux affiliés à la Fédération française du bâtiment (FFB), plusieurs problématiques touchant à la profession, à commencer par l'état dégradé de la conjoncture.

"La dernière étude de BTP Banque sur la santé financière des entreprises de la filière montre que nos entreprises ont vu leurs marges divisées par deux depuis 2008, a rappelé Jacques Chanut, vice-président de la FFB . Pour 2013, le marché du bâtiment devrait subir une baisse de 2,6%, moindre que celle prévue." Pour 2014, le responsable se montre prudent. "L'an prochain, nous ne devrions pas connaître de reprise nette dans la construction neuve. Mais nous avons l'espoir d'une reprise du marché de la rénovation énergétique grâce à la TVA à 5,5% sur ces travaux. La seule certitude que nous ayons pour 2014, c'est que les pertes d'emplois vont continuer", a estimé Jacques Chanut.

Au sujet de la rénovation énergétique, le vice-président de la FFB a rappelé pourquoi son organisation s'était opposée à l'idée d'obligation de travaux, évoquée dans un rapport - non encore publié - commandé par le Plan bâtiment durable (voir notre article) : "Un investissement des particuliers dans ces travaux-là signifierait que d'autres travaux ne se feraient pas, a-t-il affirmé. Nous craignons aussi que l'obligation de travaux entraîne une course au moins-disant, et donc une baisse de la qualité. C'est ce qui est arrivé lorsqu'a été imposée l'obligation d'améliorer la sécurité des piscines."

Le poids des normes, toujours

Le poids des normes et de la réglementation a une fois de plus été évoqué comme un frein au dynamisme du secteur. "Nous ployons sous l'excès de réglementation, a ainsi affirmé Charles-Henri Montaut, P-DG de la société UTB. Sur la réglementation accessibilité, nous avons été trop loin."

François Fillon, Premier ministre de 2007 à 2012, invité au colloque comme grand témoin, a suggéré que les propositions de simplification viennent du terrain, par le biais des organisations professionnelles, secteur par secteur. "Ce n'est pas le rôle de l'administration de proposer des solutions de déréglementation", a estimé François Fillon.

Mais difficile d'envisager une reprise solide, dans le bâtiment, sans relance du neuf. Sur ce point, Jacques Chanut appelle à une refonte de la fiscalité de l'immobilier. "Il faut que l'on revienne à de la simplicité, en évitant les niches fiscales et sociales", a-t-il affirmé. François Fillon a, pour sa part, listé les mesures qu'il préconise pour relancer la filière logement : continuer à favoriser l'investissement dans la construction, créer un nouveau cadre dans lequel le propriétaire renoncerait aux garanties à l'entrée (caution ou assurance), en échange notamment de délais de préavis plus réduits (6 mois aujourd'hui)", "favoriser la mobilité et les parcours résidentiels des ménages", "aller plus loin sur la mobilité dans le parc HLM"...

Confiant, Alain Maugard, président de Qualibat, a en tout cas rappelé que le secteur du bâtiment bénéficiait de débouchés conséquents : "Dans le cadre de la transition énergétique, le bâtiment est une solution dans la construction neuve comme dans la rénovation énergétique. Et n'oublions pas que la population vieillit : il y a donc un formidable chantier d'adaptation des logements devant nous."

 

Commentaires

La FFB table sur une reprise de l'activité de rénovation énergétique en 2014

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur