La FDME alerte ses adhérents sur la hausse des prix des matières premières
- © A CHILDERIC www.kalice.fr

La FDME alerte ses adhérents sur la hausse des prix des matières premières

Guillaume Fedele |  le 04/03/2021  |  FDMENégoce électriqueNégoce chauffage sanitaireDans les agences France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
FDME
Négoce électrique
Négoce chauffage sanitaire
Dans les agences
France
hausse des prix
Matières premières
Valider

Après Inoha, c’est au tour de la fédération des distributeurs de matériel électrique de s’inquiéter ouvertement de l’explosion des prix des matières premières depuis 10 mois et des répercussions sur le prix des produits finis.

Le prix des matières premières s’envole. Le phénomène ne date pas d’aujourd’hui mais le mouvement s’est accéléré depuis le début de l’année 2021. Ainsi, sur les dix derniers mois, le cuivre a augmenté + 30 % ; les polyéthylènes de + 30 % ; l’aluminium de +22 % ; le PVC de + 20%. Des tensions que l’on retrouve aussi sur l’acier et le bois avec des hausses de prix à deux chiffres. Ce contexte fait réagir les organisations professionnelles. Après Inoha il y a quelques semaines, c’est au tour de la Fédération des distributeurs de matériel électrique (FDME) d’appeler, dans un communiqué, ses adhérents à « la vigilance. »

Sur le même sujet Inoha s'inquiète de l’envolée des prix des matières premières

En préambule, elle précise. « Cette crise est liée à plusieurs facteurs : une forte demande en Asie, aux Etats-Unis et en Europe ; des difficultés au niveau du transport maritime (raréfaction des navires et containers, envolée des prix du fret…) ; une production réduite conduisant certains fournisseurs de matières premières à utiliser la clause de force majeure dans leur contrat ou à fonctionner sous allocation, et ce sans visibilité dans les mois à venir pour la filière, des mécanismes spéculatifs sur les marchés. Face à cette situation, des stratégies de stocks ont été menées par plusieurs acheteurs, tout secteur confondu, pouvant occasionner des pénuries de matières premières. En conséquence, une grande partie des composants de fabrication des équipements électriques et de génie climatique subissent d’importantes hausses de prix. »

Sur le même sujet Acier : pourquoi les prix s'envolent

Hausses répercutées sur les produits

Puis elle prévient : « le prix de revient des équipements électriques et de génie climatique est impacté et des hausses tarifaires présentes et à venir seront répercutées dans les prix des produits vendus par nos fabricants. »
Pour rappel, la Fédération des distributeurs de matériel électrique (FDME) représente 145 Adhérents qui, au travers de 176 enseignes et près de 1700 points de vente, distribuent près de 80% du matériel électrotechnique et de génie climatique de France, réalisent un chiffre d’affaires de près de 6 Md€ et emploient environ 12 000 salariés.

Commentaires

La FDME alerte ses adhérents sur la hausse des prix des matières premières

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil