En direct

« La disparition de la Maison de l’environnement m’a fait perdre une part de moi-même », Philippe Madec
Philippe Madec, architecte - © Bruno Levy / Le Moniteur
Tribune

« La disparition de la Maison de l’environnement m’a fait perdre une part de moi-même », Philippe Madec

Philippe Madec, architecte |  le 05/08/2020  |  Pyrénées-AtlantiquesPhilippe MadecincendieFrugalité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Pyrénées-Atlantiques
Philippe Madec
incendie
Frugalité
Valider

Dans un courrier adressé au « Moniteur », l’architecte exprime son ressentiment face à la destruction de ce « bien commun » du parc écologique Izadia, causée par le feu de forêt survenu le 30 juillet à Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Il revient aussi sur l’histoire de ce bâtiment pionnier par sa « frugalité ».

La voix de ceux dont la maison a été incendiée le 30 juillet à Anglet ravive la mémoire collective : « “On a tout perdu !” […] Et cette phrase, toujours la même, nous la dirions tous en pareille circonstance, face à ce qui relève du drame matériel absolu […] A cet instant crucial, ils ne parlent pas seulement des objets et des choses. » (*)
Dans le feu de la forêt de Chiberta, ils ont aussi vu brûler un bien commun, fondateur de l’identité communale. Avec les élus, ils se sont battus pour conserver ce paysage dans lequel le parc Izadia régénérait l’écosystème d’un rare milieu né du mélange d’eau de terre et de mer, hérité d’une pêche ancestrale, devenu le seul secteur non bâti de la côte entre Bayonne et Biarritz. Les scientifiques qui ont nourri le projet et les animateurs du site ont fait un formidable travail de connaissance, d’accueil et de pédagogie. Il manque déjà.

Un projet « zéro énergie »

La disparition de la Maison de l’environnement du parc Izadia m’a fait perdre une part de moi-même. Pas n’importe laquelle. Il y a presque 20 ans avec Guillaume Geoffroy Dechaume, trop tôt parti, puis Mutabilis, Tribu, Arc-en-Scène, 3B Batut, Ingérop et Ingécobat, nous avons remporté la consultation pour un projet engagé à une renaturation exemplaire du site.
Pour Alain Bornarel, ce bâtiment est le premier de notre longue histoire à faire poindre la « frugalité heureuse et créative », théorisée dix ans plus tard avec Dominique Gauzin-Müller : bois local pour les structure, plancher, parquet, lambris, plafond, menuiserie, bardage ; ventilation et lumière naturelles y compris pour la scénographie ; performance énergétique passive ; rampe évitant l’ascenseur d’accès parc au belvédère. A l’époque, nous avions proposé un projet « zéro énergie ». C’était trop tôt, il n’y avait pas d’équivalent. Pour sa reconstruction, régénération pyrophite, ce sera possible !

« La frugalité c’est maintenant ! »

Avec Bernard Batut, nous avons conçu une structure bois inédite, dissymétrique portant la rampe à l’extérieur, Grand Prix de la construction bois à sa première livraison en 2008. Pour son respect de l’environnement, ce projet reçoit la même année le prix international remis par les anciens élèves de la Taliesin School of Architecture de Frank Lloyd Wright. Il fut le premier de l’atelier à être sélectionné au Mies van der Rohe Award.
Cet incendie attise ma colère contre l’aveuglement des bâtisseurs qui émettent 40% des gaz à effet de serre ; il mène aux sécheresses et aux canicules qui ont permis cette destruction. Ça suffit ! Nous n’avons pas le temps d’attendre ! La frugalité c’est maintenant !

(*) Extrait de l’ouvrage « L’Architecture et la Paix. Éventuellement une consolation », écrit par Philippe Madec et publié aux Editions Jean-Michel Place en 2012.

Commentaires

« La disparition de la Maison de l’environnement m’a fait perdre une part de moi-même », Philippe Madec

Votre e-mail ne sera pas publié

Regis de Bordeaux

07/08/2020 17h:53

Monsieur Madec, Facile de jeter la pierre à une entité vague et lointaine! Un peu de courage et ne vous cachez vous derrière votre petit doigt. Vous êtes le premier à vous tresser des lauriers en terme de conception ??.... et alors , qui a oublié d’intégrer le risque d’incendie ??? Vous certainement !! L’homme ne sait pas faire des pâtes feux ?? Bien sûr que si !!! Et cela s’applique à tous ceux qui cherchent des responsables quand ils perdent tout par leur imprévoyance. Un peu de pudeur et de modestie SVP !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur