En direct

La DGCCRF annonce un plan contre les arnaques à la rénovation énergétique
Entre août 2018 et août 2019, 1770 plaintes pour des arnaques à la rénovation énergétique ont été enregistrées par les services de la DGCCRF, soit une augmentation de 20% en un an. - © lapas77 - stock.adobe.com

La DGCCRF annonce un plan contre les arnaques à la rénovation énergétique

Adrien Pouthier avec AFP |  le 03/10/2019  |  Rénovation énergétique FraudeDGCCRFAgnès Pannier-RunacherEmmanuelle Wargon

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rénovation énergétique
Entreprises
Fraude
DGCCRF
Agnès Pannier-Runacher
Emmanuelle Wargon
France entière
Droit de la construction
Valider

Face à de "nombreuses pratiques commerciales trompeuses", la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a annoncé jeudi 3 octobre un plan de surveillance pluriannuel renforcé des entreprises de la rénovation énergétique.

Présenté le 3 octobre aux associations de consommateurs par la secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher, un plan de la DGCCRF contre les arnaques à la rénovation énergétique prévoit un accroissement des contrôles des entreprises ainsi qu'une "large campagne de communication grand public portant sur les réflexes à adopter et les conseils de vigilance à suivre", détaille un communiqué.

Ces premières mesures préfigurent le plan d'action de lutte contre la fraude à la rénovation thermique, que la secrétaire d’État à la Transition écologique Emmanuelle Wargon avait annoncé en septembre.

La DGCCRF prévoit aussi de nouvelles procédures pénales afin "d'améliorer la réponse répressive" face aux pratiques trompeuses ou déloyales au sein du secteur.

Car la Répression des fraudes a aussi présenté les résultats d'une enquête qu'elle a réalisée en 2018 qui confirme l'existence "de nombreuses pratiques commerciales trompeuses ayant conduit à des préjudices financiers parfois graves pour les consommateurs" et alerte sur la "persistance" de ces "pratiques déloyales".

En effet, sur les 468 établissements contrôlés qui faisaient déjà l'objet de suspicions - via une plainte de particuliers ou des contrôles antérieurs- , 56% ont présenté des anomalies.

Mensonges

Le rapport relève de nombreux défauts d'information (sur les prix, les conditions de vente, l'existence du droit de rétractation), mais aussi des mensonges sur le caractère obligatoire de l'intervention, des surévaluations dans les économies réalisées ou encore des manquements lors de la souscription à un crédit nécessaire aux travaux (consommateur non clairement averti, falsification de l'étude de solvabilité, etc.).

Il dénonce aussi les entreprises qui mettent en avant des partenariats fictifs avec des collectivités ou bien choisissent des noms de nature à tromper le client, proches d'acronymes de sociétés connues ou en faisant penser qu'il s'agit d'organismes publics ("agence", "contrôle", "commission").

Augmentation des plaintes de 20%

"Ceux qui trichent, qui trompent les consommateurs, font énormément de tort aux professionnels du secteurs", a jugé Agnès Pannier-Runacher. "Nous devons protéger les consommateurs et protéger les professionnels qui travaillent bien et font face à une concurrence déloyale".

Entre août 2018 et août 2019, 1.770 plaintes ont été enregistrées par les services de la DGCCRF, soit une augmentation de 20% en un an.

"Les Français doivent pouvoir faire des travaux de rénovation énergétique sereinement et sans craindre des mauvaises surprises", a asséné la secrétaire d’État à l’Économie.

Le plan de lutte complet contre la fraude à la rénovation thermique devrait être annoncé "prochainement" et de manière conjointe par Mme Wargon, Mme Pannier-Runacher et le ministre du Logement Julien Denormandie, après une concertation avec les associations de consommateurs.

Commentaires

La DGCCRF annonce un plan contre les arnaques à la rénovation énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

JULLIAN Michel

05/10/2019 08h:44

Enfin on touche les arnaqueurs faut il que le reste suive.Pénalité ou suppression du droit d'exercé .Et remboursement des client trompés .Et liste des société ou artisan à ne pas appeler !!Merci.

Votre e-mail ne sera pas publié

bebert

07/10/2019 09h:06

je fais parti de ces arnaquer; l'entreprise MH GROUPE n'a pas terminer l'isolation du plancher bas de mon sous-sol, beaucoup de ponts thermiques et isolant détérioré lors de la pose, aucun respect des heures d'interventions et laissé tous ces déchets. Je n'ai pas signé l'attestation de fin de chantier, mais come ils ont ma signature sur le devis, il suffit de la copier pour qu'elles récupère son financement. Je doute que la DGCCRF puisses s'attaquer aux grands groupes pétroliers qui les financent. Le particulier est démuni n'ayant aucune référence sur ce type d'entreprise qui répond au abonnés absent dès leurs départ.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur