En direct

La Défense perd le Signal
"La tour de M. Nouvel est un empilement de boites. Une réplique verticale de l'Arche de la Défense. Il n'y a pas d'ambition architecturale" déclarait la député-maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, aujourd'hui présidente de l'Epad. - © © Ateliers Jean Nouvel

La Défense perd le Signal

Adrien Pouthier |  le 18/03/2010  | 

Faute d'investisseurs le projet de tour Signal à La Défense est pour l'instant abandonné a annoncé jeudi 18 mars Joëlle Ceccaldi-Raynaud, présidente de l'Epad, établissement public d'aménagement de la Défense. Jean Nouvel, lui, affirme que la tour se fera "quand la crise se dissipera."

"Nous avons un reçu un courrier des Ateliers Nouvel nous informant qu'ils renonçaient à la tour Signal, faute d'investisseurs". L'annonce jeudi 18 mars de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, député-maire de Puteaux (Hauts-de-Seine), lors d'une conférence de presse donnée au Mipim à Cannes, est venue assombrir l'ambiance qui se voulait jusque-là optimiste du Marché international des professionnels de l'immobilier.
La veille encore, Philippe Chaix, directeur général de l'Epad se réjouissait de la signature de l'acte de vente des droits à construire de la tour de bureaux D2 à la Société Générale, "un fort indicateur de sortie de la crise immobilière". L'abandon du projet de la tour Signal est un signe fort du contraire.

Pas d'investisseurs

Pour Mme Ceccaldi-Raynaud "c'est une surprise car je pensais que Jean Nouvel arriverait à trouver un investisseur. Peut-être que le cahier des charges ne permettait pas de trouver un investisseur". Le groupe espagnol Medea, qui devait être à l'origine l'investisseur, s'était déjà retiré du projet il y a quelque temps, victime de la crise immobilière dans la péninsule ibérique.
"On est allé au Qatar, au Koweït, là où il y a de l'argent. On a cherché. On n'a pas trouvé", a indiqué de son côté Philippe Chaix, directeur général de l'Epad.
La tour Signal (301 mètres, près de 100 étages, prévue à l'origine fin 2013) faisait partie du plan de renouveau de la Défense, lancé en 2006 par Nicolas Sarkozy alors qu'il présidait le Conseil général des Hauts-de-Seine et l'Epad. Ce plan prévoyait la construction d'au moins 450.000 m2 de bureaux (dont 7 nouvelles tours et la reconstruction de 5 autres) à l'horizon 2015. S'il n'est pas tout à fait enterré, le signal envoyé par l'abandon du projet de Nouvel, pourrait lui faire grand tort.

Et les autres ?

Certes la tour D2 (180 mètres et 37 étages, 54.000 m2) est la deuxième vente réalisée par l'Epad depuis le début de l'année après celle de la tour Carpe Diem (166 m, 47.000 m2) qui devrait être terminée fin 2012 pour les assureurs Aviva et Predica (Crédit Agricole). Et trois autre promesses de vente de droits à construire, autorisées en janvier, sont encore attendues.
Il s'agit de la tour Air 2 (220 m, 82.000 m2) du fonds américain Carlyle, de la tour de l'assureur italien Generali (91.200 m2), actuellement à la signature chez les notaires, et d'une nouvelle tour, Majunga (195 m de hauteur, 69.500 m2 de bureaux) de la foncière Unibail-Rodamco.
Mais quid par exemple d'Hermitage Plaza, l'autre projet pharaonique de tours mixtes hautes de 323 mètres, réunissant à la fois logements, bureaux, hôtel et commerces sur le modèle nord-américain, conçu par l'architecte britannique Normam Foster pour le compte d'Hermitage, filiale du russe Stroïmontage ?
Pour Jean Nouvel enfin, c'est un nouvel échec à la Défense 20 ans après l'abandon du projet de Tour sans Fin. Un signal? L'architecte a déclaré dans un communiqué qu'il n'avait pas "renoncé" à construire la tour Signal à La Défense (Hauts-de-Seine), mais qu'elle "se réalisera quand la crise se dissipera".

Commentaires

La Défense perd le Signal

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX