En direct

La cryptomonnaie fait son entrée dans le BTP

Louise Mariele |  le 04/05/2018  |  EntreprisesArtisansInternationalTravail

Une start-up amiénoise lance le Bopti, une monnaie virtuelle de fidélisation à destination des artisans.

Le BTP aura bientôt lui aussi son bitcoin (1). Spécialisée dans le conseil en gestion d'affaires, la start-up amiénoise H-Equities, en partenariat avec H-Iapps, une autre jeune pousse de la ville qui développe des applications numériques, a lancé en novembre dernier le Bopti (prononcer « bi-opti »), présenté comme « la première cryptomonnaie mondiale de fidélisation dédiée au marché du bâtiment ». Cette innovation reprend le principe du bitcoin - cette monnaie virtuelle dont le taux a littéralement explosé -, qui bouleverse depuis près de dix ans maintenant le domaine du placement financier, et qui pourrait à l'avenir révolutionner le paiement.

Mais pourquoi un tel outil dans le BTP ? D'abord parce que le secteur est encore vierge de toute action de cette nature et qu'il est actif dans à peu près tous les pays du monde. « Et que son activité va continuer de croître en Chine, en Inde et aux Etats-Unis », anticipe Sébastien Horemans, président et fondateur des deux sociétés et ex-dirigeant d'une PME du bâtiment.

Levier. Pour comprendre le modèle que tente de construire Bopti, il faut d'abord évoquer le premier outil, Batopti, créé en 2015, par H-Iapps. Dédié aux TPE-PME, il propose une solution gratuite, qui se veut complète, de gestion de chantier (devis, etc. ). L'idée d'une cryptomonnaie part d'un constat : « Nous voulions fidéliser les 35 000 utilisateurs de Batopti, répartis sur plusieurs continents, indique le fondateur d'H-Equities. Et pour répondre à ce besoin, nous avons conçu le Bopti.

Cette monnaie virtuelle est capable d'agir comme un levier afin de nous permettre d'atteindre en quelques semaines plus de 100 000 utilisateurs Batopti et in fine de les fidéliser. Nos prévisions vont même jusqu'à trois millions d'utilisateurs d'ici à 2024. Pour les artisans, la cryptomonnaie sera un moyen de récompenser leur clientèle, qui pourra l'utiliser pour des achats en ligne. » Le Bopti présente plusieurs intérêts : « Rendre plus transparents les cadeaux de fidélisation faits aux clients, suivre la rentabilité d'un chantier et développer la pérennité des entreprises qui l'utilisent », ambitionne Sébastien Horemans.

Des investisseurs russes, suisses et coréens seraient intéressés.

Lors du lancement de la levée de fonds en ligne via une Initial Coin Offering (ICO) [2], les professionnels du bâtiment membres du réseau social ont alors reçu un premier fonds de Bopti. De son côté, H-Equities a émis 60 millions de tokens (3) à échanger contre la cryptomonnaie par carte bancaire, virement ou même versement en bitcoin. « Les Bopti sont livrés depuis le 23 décembre, précise Sébastien Horemans. Et peuvent être utilisés sur des plates-formes d'échanges comme Gatecoin. Le réseau Batopti va également pouvoir rémunérer ses membres en Bopti. » Kévin Legault, fondateur de la start-up amiénoise Equipements à Partager est prêt à investir : « Il s'agit d'un système de fidélisation complémentaire à notre activité. Nous ciblons la même clientèle. » Des négociations sont en cours avec des distributeurs nationaux de matériaux. H-Equities a estimé le besoin en tokens à 1,5 milliard d'ici à 2021. Des centaines d'investisseurs russes, suisses et encore coréens ont déjà misé sur l'aventure, assure le fondateur.

PHOTO - 12781_780370_k2_k1_1844662.jpg
PHOTO - 12781_780370_k2_k1_1844662.jpg
(1) Le bitcoin (de l'anglais , unité d'information binaire et , pièce de monnaie) est la toute première monnaie virtuelle, créée en 2009. Il ne dépend pas d'une banque centrale mais repose sur un réseau informatique décentralisé où chacun des utilisateurs va jouer le rôle à la fois de serveur et de client (système de pair à pair). Toutes les transactions réalisées entre les utilisateurs du bitcoin sont ensuite répertoriées et enregistrées dans un grand registre informatique, la . (2) Il s'agit d'une méthode de levée de fonds par l'émission d'actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies. ( 3) Les actifs numériques sont appelés ou jetons en français.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur