En direct

La croissance démographique engendre des écoles

Jean-Philippe Defawe |  le 25/05/2018  |  Collectivités localesArtisansBâtimentLoire-AtlantiqueTravaux publics

Nantes -

+ 3,5 % Hausse de l'activité des artisans bretons au premier trimestre 2018.

Source : Capeb.

29 000 m2 Surface des 35 commerces de l'extension du centre Cap Saran, inaugurée fin avril au nord d'Orléans.

42 projets soumis au vote des Nantais, du 9 au 23 juin, afin d'imaginer une nouvelle vie pour 15 friches publiques.

Chaque année, entre 300 et 400 enfants supplémentaires sont accueillis dans les écoles publiques nantaises. Pour faire face à cette croissance, la Ville s'est dotée fin 2017 d'un schéma directeur des écoles ambitieux avec, à la clé, 160 M€ d'investissements d'ici à 2022 pour la réalisation de cinq nouvelles écoles et l'extension et réhabilitation de 15 bâtiments. « Etre audacieux pour l'éducation, c'est faire le pari de l'avenir », assure la maire de Nantes, Johanna Rolland.

Concrétisation. La mise en œuvre de ce schéma se concrétise avec le choix des architectes de deux futures écoles et leur approbation par le dernier conseil municipal. Dans la ZAC du Champ de Manœuvre (quartier Saint-Joseph-de-Porterie), où 1 800 logements sont prévus d'ici à 2030, la réalisation du groupe scolaire a été attribuée à l'agence Barré-Lambot. Celui de la ZAC Mellinet (quartier Saint-Donatien), où 1 700 logements verront le jour sur le site de l'ancienne caserne, sera réalisé par l'agence Raum.

Ces projets disposent du même budget prévisionnel (15 M€ TTC) pour une surface de plancher de 3 800 m2 avec 16 classes. En visant les labels Bepos et Bâtiment bas carbone, ils sont également marqués par une ambition environnementale forte. « Nous avons opté pour une structure mixte en béton et structure bois avec des façades préfabriquées en béton de chanvre. Les finitions intérieures seront en enduit chaux/chanvre tandis que les façades alterneront enduit de terre et claustras de bois », explique l'architecte Agnès Lambot, chargée de l'école du Champ de Manœuvre.

Ces deux nouvelles écoles verront le jour en 2021. En lien avec d'autres grands projets de développement urbain, deux autres créations suivront en 2022 dans le quartier Doulon-Gohards et sur l'île de Nantes. Enfin, dans le quartier Zola, l'ancien lycée Leloup-Bouhier sera totalement restructuré pour y installer une école de 13 classes avec un espace restauration.

Le schéma prévoit aussi 15 opérations d'extension et de réhabilitation d'ici à 2022. Les premières concerneront les groupes scolaires Beaujoire (7,1 M€ TTC d'investissement), Gaston-Serpette (9,9 M€ TTC) et l'école élémentaire Mutualité (6,4 M€ TTC) pour lesquels des concours de maîtrise d'œuvre vont être lancés.

PHOTO - 13134_799524_k2_k1_1886315.jpg
PHOTO - 13134_799524_k2_k1_1886315.jpg

Commentaires

La croissance démographique engendre des écoles

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX