En direct

La crise qui vient

 |  le 22/11/2013  |  ArchitectureAménagement

A l'aune de la crise des années 2008-2010, Laurent Davezies revoit son analyse de la circulation des richesses entre territoires. Si les « mécanismes de mutualisation » ont amorti la crise, il en dévoile ici certains non-sens : la redistribution a bénéficié aux moins vulnérables et elle est menacée par la crise des finances publiques. Une nouvelle carte des inégalités se dessine. Doit-on résorber les inégalités entre territoires ou entre populations ? Privilégier l'égalité territoriale ou l'efficacité économique ? Une analyse précieuse à l'heure où les territoires sont souvent les réceptacles d'une crise mondialisée plutôt que des acteurs de l'économie productive.

Par Laurent Davezies, Editions du Seuil, collection La république des idées, 111 pages, 11,80 euros.

PHOTO - Image10883.jpg
PHOTO - Image10883.jpg

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

La crise qui vient

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur