En direct

La coopérative d'artisans du bâtiment, un amortisseur de crise
La FFACB fédère 135 coopératives artisanales soit 2700 entreprises et 16200 salariés - © © FFACB

La coopérative d'artisans du bâtiment, un amortisseur de crise

Adrien Pouthier |  le 22/06/2012  |  Artisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Artisans
Valider

La Fédération Française des Artisans Coopérateurs du bâtiment (FFACB) tenait vendredi 22 juin son assemblée générale. L'occasion de présenter les coopératives d'artisans, forme particulière d'association de professionnels particulièrement protectrice en temps de crise.

Comment pour un artisan du bâtiment en zone rurale ou péri-urbaine soumis à la loi de 1990 , accéder au marché local de la construction de maisons individuelles en présentant toutes les garanties requises (notamment les assurances) et sans avoir à être employé en sous-traitance ? L'une des solutions privilégiées est le regroupement en coopérative.

L'idée : former un groupe de 10 à 15 artisans, cooptés, qui répondent ensemble, localement, aux appels d'offre. La coopérative devient l'interlocuteur unique du maître d'ouvrage et offre à ses adhérents une "sécurité" administrative, juridique et financière. Ce qui n'empêche pas, par ailleurs, les artisans membres d'exercer une activité en propre, suivant leur métier, en dehors de la Coopérative.

Depuis 1988, la Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment (FFACB) qui regroupe aujourd'hui 135 coopératives ou groupements d'artisans spécialisés dans la construction neuve, la rénovation, les marchés publics et autres (soit 2700 entreprises artisanales qui emploient 16 200 salariés) travaille à faire reconnaître ce mode de fonctionnement. Avec un message simple : être en groupe permet d'obtenir des marchés supplémentaires.

Avantageux pour les artisans et les maîtres d'ouvrage

Et ça marche. "Nous avons deux à trois demandes par semaines de création de groupement et 25 à 30 groupes par an depuis deux, trois ans", se réjouit Dominique Picoron, président de la FFACB.

Un chiffre particulièrement significatif. Car, en effet, si de nombreux constructeurs déposent le bilan chaque année, ceci n’est pas le cas pour les groupements et coopératives d’artisans, la FFACB ne notant "aucun dommage de ce type" pour ses adhérents. "La coopérative, c'est un amortisseur de crise", explique Dominique Picoron. "A plusieurs on est mieux armé pour résister à la conjoncture."

Et pas de défaillance d'entreprise c'est la garantie d'un chantier terminé pour le maître d'ouvrage. Qui bénéficiera aussi de la proximité avec les artisans et entre les artisans eux-mêmes pour un meilleur suivi de la réalisation des travaux, et la gestion des désordres et des sinistres.

La FFACB s'enorgueillit d'ailleurs, que le taux de sinistralité pour les maisons individuelles réalisées par ses adhérents entre 1992 et 1996 ne soit que 5.65 %. A titre de comparaison, les statistiques de l’observatoire Sycodés Qualité Construction de l’Agence Qualité Construction montrent que la moyenne nationale en matière de sinistres déclarés concernant les maisons individuelles est de l’ordre de 30 %.

En 2011, les adhérents de la FFACB ont réalisé :

- 154 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel représentant 977 maisons individuelles (1er constructeur de l’artisanat)

- 77 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel en rénovation et marchés publics

La FFACB "prestataire de service"

LES SERVICES DEVELOPPES PAR LA FFACB

- information technique (Sycodès, Qualité Construction)

- formation

- démarche qualité

- démarche « Développement Durable »

- conseil et appui technique

- tenue des Assemblées Générales

- audit dans le cadre de la gestion des produits d’assurances

- gestion des produits d’assurances (extrinsèque, Dommages-Ouvrage, tout risque chantier,

décennale, responsabilité civile, assurances des artisans)

- révision coopérative

- Internet et Intranet

- DTU – CD REEF

- partenariat avec All Systems : logiciel MIAO 7 – club MIAO

- partenariat avec la MAAF pour les assurances des artisans

- lettre trimestrielle de la FFACB

Elle assure régulièrement les services suivants :

* l’information technique par la revue « Sycodès-Qualité Construction » / Agence Qualité Construction ;

* la formation ;

* le conseil et l’appui technique lors de permanences au siège de la FFACB ou dans le cadre d’intervention auprès des Coopératives et se rapportant, de manière courante, aux domaines :

- juridique et fiscal propres aux spécificités coopératives,

- contractuel/gestion contrat construction de maison individuelle

- gestion et organisation de l’activité,

- animation coopérative,

- reconstitution de fonds propres,

- comptables (particularismes coopératifs)

* l’audit de Coopératives notamment dans le cadre de la gestion des produits d’assurances ;

* les produits d’assurances

Commentaires

La coopérative d'artisans du bâtiment, un amortisseur de crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur