En direct

BTP : la construction et les concessions tirent le bénéfice net du géant ACS
Le groupe profite du dynamisme d'Abertis dans les concessions. - © © ACS.

BTP : la construction et les concessions tirent le bénéfice net du géant ACS

Adrien Pouthier avec AFP |  le 15/11/2018  |  ACSMajors du BTP

Le leader espagnol du BTP annonce un bénéfice net en hausse de 14,6% sur neuf mois,  à 691 M€. Le chiffre d'affaires global atteint 27,1 Mds €, et le carnet de commandes culmine à 70,3 Mds €.

En Espagne aussi, les majors du BTP se portent bien. Le leader espagnol de la construction ACS, qui est aussi le numéro 2 européen du secteur derrière Vinci, a annoncé, ce 14 novembre 2018, un bénéfice net sur neuf mois en hausse de 14,6%, à 691 M€, tiré par la construction et les concessions.

Une comparaison avec le bénéfice net publié au premier semestre (447 M€) permet de l'évaluer à près de 244 M€, très légèrement inférieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur 245 M€.

En hausse grâce à Abertis

Sur neuf mois, le bénéfice net de la construction a bondi de 29,6%, à 366 M€. Ces bons résultats ont notamment été obtenus grâce à « la contribution indirecte d'Abertis », son compatriote gestionnaire d'autoroutes acheté en mai 2018, dont la contribution nette totale s'élève en septembre à 123 M€, a reconnu ACS dans un communiqué.

Ce qui a largement compensé la baisse de 17% dans les services comme le nettoyage, à 94% vendus en Espagne. Le chiffre d'affaires global a atteint 27,1 Mds €, soit une hausse de 5,2% par rapport à la même période de 2017, grâce « à la bonne évolution de toutes les activités sur les marchés nord-américain, australien et espagnol ». Le groupe réalise en effet 45% de ses ventes en Amérique du nord, 19% en Australie et 14% en Espagne. ACS affirme aussi avoir réduit sa dette de 1,5 Md € par rapport à la même période de 2017 grâce aux gains de « ses activités des 12 derniers mois ».

Une activité à 96% à l'international

Le carnet de commandes s'est, lui, élevé à 70,3 Mds € en septembre (+7,7% sur un an). Du côté de la construction, les commandes, qui représentent 58,2 Mds €, sont à 96% à l'international. ACS a, entre autres, obtenu des contrats pour la construction d'un « nouveau pont international » entre la ville de Detroit aux Etats-Unis et Windsor au Canada, celle d'une prison en Nouvelle-Zélande ou d'une infrastructure ferroviaire métropolitaine en Australie. ACS a aussi reçu plus de commandes de services industriels qu'à la même période en 2017, représentant 9,7 Mds € au total, avec par exemple le développement d'un parc photovoltaïque de 42 mégawatts au Japon.

Commentaires

BTP : la construction et les concessions tirent le bénéfice net du géant ACS

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur