En direct

La construction modulaire à la conquête du marché du logement
Esquisse de deux logements (T3 et T4 en duplex) composés à partir de modules 3D, de la marque Citeden, proposée par Yves Cougnaud - © © Citeden

La construction modulaire à la conquête du marché du logement

Olivier Baumann |  le 20/10/2014  |  BâtimentMaison individuelleImmobilierEuropeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
Maison individuelle
Immobilier
Europe
Technique
Valider

Pour continuer à se développer dans une conjoncture bien morose, les entreprises de construction modulaires, rassemblées au sein de l'Acim, cherchent de nouveaux relais de croissance. Les secteurs de l’habitat individuel et collectif semblent les plus prometteurs.

Soixante terrains de football ! C’est l’équivalent de la surface de plancher totale (446 000m²) livrée par les entreprises de constructions modulaires en 2013. Regroupées au sein de l’Acim (Association des constructions industrialisées et modulaires), qui fête ses dix ans cette année, ces entreprises, qui emploient 3 250 personnes, ont réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 720 millions d’euros.  Si une tendance baissière avait été constatée depuis deux ans, elle s’est accélérée au premier semestre 2014, au cours duquel  l’activité a chuté de 6% par rapport au semestre précédent.

C’est en réalité la vente de modules qui a chuté spectaculairement, la location elle, qui représente 60% de l’activité, s’est maintenue. « Cette diminution de la part des ventes au profit de la location est un reflet de la situation de nos clients qui, en ces temps difficiles, disposent de très peu de visibilité», a expliqué Christophe Lamoine, président Europe de l’Ouest et du Sud d’Algeco, et président de l’Acim, lors d’une conférence de presse le 17 octobre.

Une concurrence à la construction traditionnelle

Pour conjurer la morosité ambiante, les entreprises de constructions modulaires se cherchent de nouvelles pistes de développement. Longtemps associées aux cantonnements de chantiers, elles se sont déjà  largement diversifiées depuis une vingtaine d’années. Aux côtés des modules destinés aux bases-vie des chantiers, dont le confort s’est considérablement amélioré – les placards chauffants sont en passe de devenir un standard dans les modules de vestiaires !-   les industriels ont ajouté toute une gamme de modules dont l’assemblage permet de créer des bâtiments capables de répondre à des besoins ponctuels ou permanents. Crèches, collèges, bibliothèques, ou même cliniques vétérinaires…les modules sont désormais capables de s’adapter aux exigences de chaque secteur, où  ils concurrencent désormais la construction traditionnelle.

Les industriels du modulaire ne comptent d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin. Déjà présents sur des résidences étudiantes ou les maisons de retraites, ils veulent aujourd’hui investir le marché de l’habitat collectif et individuel. « La construction modulaire a beaucoup progressé et nous sommes prêts à faire du logement », assure Christophe Cougnaud, directeur du groupe Yves Cougnaud, qui a récemment présenté sa nouvelle marque dédiée au marché de l’habitat. « Les solutions modulaires pourraient d'ailleurs contribuer à atteindre l’objectif de construction de 500 000 logements par an », avance-t-il.

Délais deux à trois fois plus courts, coûts de construction diminués de 10 à 20%

Les arguments mis en avant par les industriels sont nombreux. Le plus fort est celui du délai : « Grâce à la préfabrication en atelier, le délai entre la commande et la livraison au client est deux à trois plus court qu’avec les techniques traditionnelles », assure Christophe Lamoine. Les coûts pour le client sont également largement diminués. « L’économie réalisée est de 10 à 20% rien que sur les coûts de construction », poursuit-il. Mais le projet étant livré plus tôt, « le maître d’ouvrage peut également s’attendre à un retour sur investissement plus rapide ».

Côté  performances énergétiques, les industriels assurent que leurs constructions modulaires remplissent toutes les exigences de la RT2012, « que ce soit en Bbio, Cep max ou en température de confort », comme l’explique Eric Aurenche, de Procontain, pour qui ces constructions permettent « la mise en œuvre de systèmes de chauffage-ventilation-climatisation à la pointe de la technologie ».

Barrières psychologiques

Reste à savoir si les clients seront sensibles à ces arguments. « Les barrières ne sont pas techniques mais psychologiques», résume Christophe Lamoine. Marquage CE permettant de garantir les modules 50 ans, charte professionnelle engageant les adhérents à respecter les règlementation, les normes et des valeurs comme la sécurité,..."Nous mettons tout en oeuvre pour démontrer que la construction modulaire n'est pas une "sous-construction", développe Christophe Lamoine. Une démonstration qui vise aussi à convaincre les architectes. Mais Christophe Lamoine l'assure: ces derniers sont "de plus en plus sensibles aux nouvelles possibilités offertes par les constructions modulaires, qui peuvent être intégralement personnalisées. Les niveaux de confort et les prescriptions esthétiques peuvent facilement facilement s'adapter aux exigences". A l'image du Smart Module Concept, une maison design, écoconçue et fabriqué à 95% en atelier, promue par la "Troisième révolution industrielle dans le Nord Pas de Calais" de Jérémy Rifkin.

Si les entreprises de construction modulaire croient fermement aux potentialités du marché du logement, elles doivent maintenant s'imposer sur un terrain entièrement occupé par les entreprises de construction traditionnelle et de maisons individuelles.

Commentaires

La construction modulaire à la conquête du marché du logement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur