En direct

La construction métallique française se joue des taxes Trump
PHOTO - 13773_836218_k2_k1_1966752.jpg - © SCMF

La construction métallique française se joue des taxes Trump

Augustin Flepp |  le 29/06/2018  |  ConjonctureFiscalité

Les mesures protectionnistes américaines impacteront à la marge les industriels, qui exportent principalement leurs produits en Afrique.

Donald Trump est un spécialiste du bras de fer. Pour preuve, fin mai, la Maison-Blanche confirmait l'entrée en vigueur d'une surtaxe sur l'acier (25 %) et l'aluminium (10 %) importés aux Etats-Unis provenant, entre autres, du Canada, du Mexique, d'Europe et de Chine. L'administration américaine a justifié cette décision en invoquant la défense de la production nationale et la lutte contre le lourd déficit commercial du pays. L'Union européenne a aussitôt riposté en déposant une plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce. Dans le monde de la sidérurgie, ces mesures protectionnistes ont entraîné une vague de réactions hostiles. Les géants de l'acier européen craignent l'arrivée d'une matière première bon marché qui pourrait, faute de débouchés outre-Atlantique, se détourner vers le Vieux Continent et faire ainsi chuter les prix.

En Europe, les usines tournent à plein régime pour répondre à la reprise d'activité dans le BTP.

La construction métallique doit-elle toutefois s'alarmer d'un flux d'acier de mauvaise qualité ? Pour Roger Briand, président du Syndicat de la construction métallique de France (SCMF), « les documents de certification des aciers écarteront naturellement les produits low cost ». Car les industriels doivent fournir à leurs clients un Certificat de contrôle de production en usine (CCPU) qui garantit la traçabilité du produit (nom de l'aciériste, pays d'origine, qualité de l'acier… ). « Il y a toujours des tricheurs mais je vois mal les distributeurs prendre le risque d'acheter un acier ne répondant pas aux normes en vigueur », confirme Franck Perraud, le président de l'Union des métalliers, la branche métier de la FFB.

L'acier européen reste compétitif. A l'export, les taxes Trump ne devraient pas non plus avoir de conséquences majeures pour la métallurgie française. D'une part, l'Europe ne représentait que 5 des 35 millions de tonnes d'acier importé par les Etats-Unis en 2017. D'autre part, la qualité de l'acier qui y est acheminé n'est pas la même que celle consommée sur le Vieux Continent. « Nous avons constaté que les Américains utilisent des aciers à forte valeur ajoutée pour construire leurs buildings », explique Franck Perraud. Malgré les taxes, « les Etats-Unis continueront de s'approvisionner en Europe, car cet acier n'est à ce jour pas fabriqué sur place », renchérit Michel Julien-Vauzelle, directeur général de la Fédération française de la distribution des métaux. Enfin, l'acier européen devrait rester compétitif compte tenu de l'envolée des prix observée depuis le début de l'année chez l'Oncle Sam.

En Europe, les constructeurs métalliques affichent leur optimisme : « Nos usines tournent à plein régime actuellement grâce au dynamisme du BTP », assure Roger Briand. Et d'ajouter : « Les industriels n'ont donc pas besoin de débouchés américains ». Surtout, la filière ne réalise que 11 % de son chiffre d'affaires à l'étranger, principalement en Afrique.

« Ce qui nous préoccupe le plus, c'est la volatilité de notre matière première, concède Franck Perraud. L'effet Trump vient ajouter une petite dose d'anxiété, mais cela reste minime par rapport à la fluctuation de prix. » Les économistes de la Coface anticipent pour la fin 2018 et l'ensemble de l'année 2019 une baisse de 19 % des prix de l'acier, liée à l'aggravation des surcapacités et au manque de discipline des producteurs chinois. Désormais, la filière de la métallurgie attend avant la fin de l'année les résultats d'une enquête de sauvegarde qui pourrait amener l'UE à imposer ses propres quotas ou droits de douane sur l'acier.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur