En direct

« La construction durable modifie nos métiers en profondeur », un entretien avec Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction
Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction - © © Thomas Gogny/Le Moniteur

« La construction durable modifie nos métiers en profondeur », un entretien avec Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction

Propos recueillis par Julien Beideler et Laurence Francqueville |  le 24/05/2013  |  SantéTransportsTechniqueBâtimentEnvironnement

Récemment désigné attributaire pressenti de la rocade L2?à Marseille et de la Cité de la musique à Boulogne-Billancourt, Bouygues Construction démarre bien l’année en France. Pour autant, Yves Gabriel, son P-DG, n’en fait pas mystère?: les perspectives de croissance sont hors d’Europe. Pour y faire la différence, il a décidé d’intensifier les efforts de R?&?D du groupe, notamment sur des thèmes liés à la construction durable.

Bouygues Construction  vient de présenter ses résultats trimestriels. 2013 a bien démarré…

Yves Gabriel : C’est vrai qu’après une très bonne année 2012, l’année commence plutôt bien pour Bouygues Construction. Au premier trimestre, notre chiffre d’affaires a augmenté de 3?% à 2,45?milliards d’euros et notre marge opérationnelle se maintient à un bon niveau à 3,5?%. Notre carnet de commandes à fin mars est en hausse de 4?% sur un an et atteint 17,3?milliards d’euros, dont 43?% à l’international. Cela couvre 89?% de notre objectif de chiffre d’affaires pour cette année, prévu à 10,75?milliards d’euros. Au-delà de la qualité de notre carnet de commandes, nous constatons avec satisfaction que le volume de nos affaires probables a également légèrement progressé à fin mars.

La concurrence - notamment étrangère - s’est-elle encore intensifiée ?

YG : Oui, bien entendu, même si la situation est très différente selon nos marchés. En France, sur nos projets, nous n’avons pas encore constaté la présence de concurrents étrangers. Cependant, des entreprises espagnoles ou italiennes répondent à des appels d’offres dans le sud de la France en appliquant, semble-t-il, des prix anormalement bas, sans doute liés aux écarts de charges sociales entre ces pays et la France. C’est très dommageable pour l’emploi local. A l’international, même si les potentialités restent importantes dans de nombreux pays, la compétition s’est également renforcée, en particulier avec les acteurs européens confrontés à des marchés domestiques en recul. Malgré cette concurrence, la visibilité que nous avons sur notre activité future nous permet de rester très sélectifs afin de toujours privilégier la rentabilité au volume.

 

Dans une conjoncture dégradée, avez-vous souffert de défaillances de sous-traitants ?

YG : Pas pour le moment. Nous avons beaucoup de partenaires sous-traitants et sommes très vigilants sur ce point car de nombreuses entreprises vont certainement connaître des difficultés dans les mois à venir..

 

Vous arrive t-il de faire travailler des sous-traitants étrangers ?

YG : Oui, notamment à chaque fois que nous ne trouvons pas les compétences en France. Nous allons alors les chercher ailleurs, particulièrement en Europe. C’est le cas pour les charpentes très complexes du stade Vélodrome ou de la Philharmonie de Paris, où nous faisons appel à des expertises espagnoles et anglaises. Sur le parc zoologique de Paris, nous faisons aussi travailler plus de 80?PME, dont des entreprises allemandes, danoises ou néerlandaises.

 

Le fossé se creuse-t-il entre région parisienne et province ?

YG : Les situations sont contrastées. En Ile-de-France, après une croissance à deux chiffres de notre activité en 2012, nous prévoyons une évolution du même ordre cette année. Notre filiale Bouygues Bâtiment Ile-de-France a enregistré de très nombreux succès (ministère de la Défense, palais de justice de Paris, rénovation du Ritz, centre commercial de Beaugrenelle, Philharmonie de Paris, aménagement de l’ancien hôpital Laennec…) et reste leader sur de nombreux segments de marché. L’organisation par spécialités (habitat social, habitat résidentiel, rénovation privée, construction publique…) mise en place en 2003 a démontré toute sa pertinence.

En régions, les affaires sont nettement moins nombreuses et de plus petite taille, la concurrence y est donc plus rude. Notre part de marché n’est pas la même partout, mais nous avons finalisé de belles affaires récemment comme le partenariat public-privé pour cinq collèges dans le Loiret, l’université de Bordeaux ou la tour Incity à Lyon.

Etes-vous inquiet pour 2014 ?

YG : Nous ne sommes pas particulièrement inquiets. Nous avons d’ores et déjà dans notre carnet de commandes un volume d’activité important qui sera à réaliser l’an prochain. Notre niveau  d’activité en 2014 dépendra [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« La construction durable modifie nos métiers en profondeur », un entretien avec Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur